webleads-tracker

Société

Labellisation | Le CHU prouve son engagement écoresponsable

Labellisation | Le CHU prouve son engagement écoresponsable

La maternité du CHU de Clermont-Ferrand a obtenu ce 18 décembre le label THQSE, niveau or soit un score de 94/100 qui est le niveau le plus élevé. Elle devient la première maternité de France de niveau III et le premier CHU à obtenir le label « maternité écoresponsable ». 


Une labellisation signe d’une véritable reconnaissance 

Depuis 2019, l’ensemble des équipes de la maternité met en œuvre des actions et des protocoles pour offrir un cadre plus sain lors de la prise en charge de la mère et du nourrisson. Le CHU a souhaité valoriser ces initiatives à travers cette labellisation.

Le CHU a été auditionné les 18 et 19 novembre derniers par l’organisme de certification SOCOTEC pour analyser la politique de développement durable et le fonctionnement de la maternité.

Le label THQSE (Très Haute Qualité Sociale Sanitaire et Environnementale) est l’une des références les plus exigeantes en matière de management environnemental. Le CHU de Clermont-Ferrand a en effet travaillé sur plusieurs projets :

  • L’évolution des pratiques de soins plus écoresponsables
  • La création d’une chambre pédagogique à destination des futurs parents
  • La création d’une salle d’allaitement pour les agents en retours de congé de maternité
  • La création d’un espace d’attente plus accueillant pour les pères ou coparents lors d’une césarienne programmée.

Véritable reconnaissance pour l’engagement de toutes les équipes qui met en œuvre une politique de développement durable depuis plus de 10 ans, l’organisme certificateur a apprécié l’énergie que dégagent les différentes équipes de la maternité, c’est pourquoi ils ont été félicités chaleureusement par la SOCOTEC.

Comment qualifier une maternité d’écoresponsable ?

Une maternité écoresponsable veille à la santé de ses patientes avant, pendant et après l’accouchement, mais aussi celle de ses équipes et de ses collaborateurs. Elle prend conscience des enjeux environnementaux et sanitaires.

Comment devenir une maternité de niveau III ?

Une maternité de niveau III bénéficie d’équipes spécialisés et d’un plateau technique permettant d’accueillir les prématurés en dessous de 33 semaines d’aménorrhée. L’établissement de santé dont fait partie la maternité doit avoir des services de réanimations adulte et pédiatrique. Les maternités de niveau III représentent 12% des maternités en France.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !