webleads-tracker

Immobilier

L’ANRU plébiscite le projet de la Métropole Clermontoise

L’ANRU plébiscite le projet de la Métropole Clermontoise
Quartier La Gauthière à Clermont-Ferrand

Il y a quelques jours, une délégation regroupant des élus, des conseillers citoyens et des techniciens de Clermont Métropole et des bailleurs sociaux, a défendu le projet de renouvellement urbain de la métropole auprès de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU). Le Président de Clermont Métropole Olivier Bianchi et les partenaires du projet ont pu détailler l’ambition de transformation des quartiers des Vergnes, de la Gauthière et de Saint-Jacques.


Dans son avis du 26 avril 2019, l’ANRU et ses partenaires viennent de valider un concours financier de 122,479 M€, dont 92,447 M€ en subventions et 30,032 M€ en prêts.

L’ANRU souligne « le travail mené localement permettant d’aboutir à trois projets de renouvellement urbain aboutis et ambitieux ».

Trois quartiers, une ambition métropolitaine
Le protocole de préfiguration du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPRU) de Clermont Auvergne Métropole a été signé le 4 mai 2017 pour trois quartiers prioritaires de la métropole, déclarés d’intérêt national. La convention de renouvellement urbain engagera des opérations qui transformeront les trois quartiers au cours des quinze prochaines années.

Ce sont deux années d’études, de concertation et de travail qui ont permis d’élaborer les projets urbains. Ce travail a pu affirmer une stratégie métropolitaine de mutation urbaine, en tenant compte des spécificités de chaque quartier. Il s’agit de mener un rééquilibrage en faveur de ces quartiers en valorisant leurs ressources et en mobilisant les politiques publiques de droit commun.

Sur le quartier de la Gauthière, le projet prend appui sur la dynamique métropolitaine portée par les secteurs environnants avec notamment le projet d’aménagement ambitieux du site des Pistes / Cataroux.
Sur les Vergnes, l’objectif est de raccorder ce quartier à la Grande Plaine et de l’intégrer à son environnement dans l’entrée Nord-Est de la Métropole.
Dans le quartier Saint-Jacques, l’ambition affirmée est de faire un quartier mixte, reconnu pour sa qualité d’habiter, intégré au centre-ville et valorisé par sa situation de belvédère.

Rééquilibrer l’offre de logement pour favoriser la mixité et l’égalité des chances Clermont Auvergne Métropole s’est engagée dans la mise en place des outils de la réforme des attributions et de la demande de logement social, en installant une Conférence Intercommunale du Logement.

Grâce à cette démarche, la Métropole entend réduire les déséquilibres sociaux observés sur le territoire.

Concernant les relogements prévus par le NPRU, une charte partenariale de relogement permet de poser un cadre pour assurer un accompagnement des familles qui seront prioritaires pour un relogement. Les familles seront rencontrées à partir de septembre 2019 par leur bailleur afin d’évoquer les aides et l’accompagnement proposés. Les premiers relogements devraient démarrer à partir de 2020. Au total, le projet prévoit la démolition de 1 292 logements sociaux. Un nombre équivalent de logements sera reconstruit à l’échelle de la Métropole.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !