webleads-tracker

Information économique locale

Event

L’agriculture africaine s’invite au Sommet de l’élevage

L’agriculture africaine s’invite au Sommet de l’élevage
De nombreuses délégations africaines sont attendues à Cournon

Aujourd’hui, le Sommet de l’élevage ouvre ses portes aux quelques 95 000 visiteurs attendus. Pour l’occasion, 1 560 exposants dont 340 internationaux de 38 pays et 2 000 animaux d’élite convergeront au centre de la France, à Clermont-Ferrand. Tous réunis pour participer à cet événement désormais inscrit comme une référence parmi les plus grands salons professionnels mondiaux dédiés aux productions animales.


L’envergure internationale du Sommet de l’élevage n’est plus à prouver. Pour preuve, cette nouvelle édition accueillera un nombre record de 340 exposants internationaux de 38 pays (vs 300 en 2018). Quant aux visiteurs étrangers, pas moins de 4 500 personnes sont attendues dans les allées du salon.

Cette année, c’est au tour des pays de l’Afrique de l’Ouest (Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Cameroun…) d’être mis à l’honneur au Sommet de l’élevage.

De nombreuses délégations de professionnels africains sont attendues et des visites d’élevages spécifiques leur seront proposées en partenariat avec INTERBEV. En complément, différents stands promotionnels africains seront installés dans le hall d’accueil, représentant les salons agricoles du Burkina-Faso, du Sénégal et de Tunisie, l’Union des Producteurs de lait burkinabés (partenaires de l’AFDI), un stand du Cameroun promouvant ses produits agro-alimentaires et enfin la COFENABVI- AO (Confédération des Fédérations Nationales de la filière Bétail Viande de l’Afrique de l’Ouest) qui présentera la filière viande bovine en Afrique de l’Ouest.

« D’un point de vue organisateurs, les clignotants sont plutôt au vert : nous avons fait le plein d’exposants (1 560 exposants vs 1 510 en 2018), les délégations étrangères, notamment d’Afrique de l’Ouest, invitée spéciale cette année au Sommet, sont attendues en nombre et le centre de conférences affiche complet. Une édition qui s’annonce donc sous les meilleurs auspices pour les échanges commerciaux. De plus, la construction d’une 2e halle en 2021 qui vient d’être actée, ajoute à notre satisfaction », explique Jacques Chazalet, Président du salon.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !