webleads-tracker

Artisanat

Artisanat : la CRMA d’Auvergne-Rhône-Alpes dresse le bilan

Artisanat : la CRMA d’Auvergne-Rhône-Alpes dresse le bilan

L’artisanat tient une place conséquente dans l’économie régionale : 18 % du total des entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes. A l’occasion de la Semaine nationale de l’artisanat, qui se tient jusqu’au 18 mars, la Chambre régionale des métiers de l’artisanat dresse le bilan économique du secteur, dans la grande Région.


L’artisanat représente 18 % des entreprises de la région

Les métiers de l’artisanat sont regroupés en quatre familles, à savoir l’alimentation, le bâtiment, la production et les services. En Rhône-Alpes, plus de 132 000 entreprises sont artisanales, le top 3 étant le Rhône (28 600), l’Isère (25 600) et la Haute-Savoie (17 800). L’Auvergne, quant à elle, compte environ 17 000 entreprises artisanales, concentrées principalement dans le Puy-de-Dôme avec ses 12 600 entreprises. Au total, l’artisanat représente 18 % des entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le rapport de la CRMA affirme que l’artisanat « renforce l’attractivité des territoires et dynamise l’activité touristique. » En effet, il est stipulé que 98 % des 4 200 communes de la grande Région accueillent au moins une entreprise artisanale. Les métiers de l’artisanat, c’est aussi la passation de savoir-faire. « L’apprentissage permet la transmission des connaissances et le maintien d’un savoir-faire particulier. » 72 % des apprentis trouvent un emploi dans les sept mois suivant la fin de leur formation. Afin de favoriser davantage l’emploi des jeunes via l’apprentissage artisanal, la CRMA souhaite créer des pôles spécialisés régionaux.

Moderniser le secteur de l’artisanat

La CRMA, dans son rapport, relate que pour faire grandir les entreprises de la région, il faut « accompagner les entreprises artisanales à chacune des phases de leur cycle de vie » dans le but de les aider à « rejoindre les rangs des PME et ainsi nourrir le cycle de croissance de notre économie. » L’objectif est donc d’accompagner les entrepreneurs comme les jeunes créateurs, depuis la phase d’ «ante création » jusqu’à la transmission, dans un suivi individualisé et donc adapté à chacun.

Autre objectif de la CRMA : stimuler la création d’emplois dans l’artisanat. Pour ce faire, le réseau des CMA souhaite moderniser le secteur, par exemple en numérisant les services ou en organisant des « actions collectives », afin de « créer une dynamique de développement à long terme. » Un outil de financement est mis en place pour appuyer les entrepreneurs de l’artisanat : fonds d’avances remboursables, prêts au développement, outils numériques plus performants, etc.

Infographie : le chiffre d’affaires de l’artisanat

Null

Pour aller plus loin…

Du 11 au 18 mars, a lieu la Semaine nationale de l’artisanat. Pour en savoir plus sur l’événement, rendez-vous ici. #choisirlartisanat
Pour lire le rapport dans sa totalité, visitez cette page.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !