webleads-tracker

#Metatag

L’ASM fête ses partenaires

L’ASM fête ses partenaires

Le 13 mars dernier, l’ASM organisait sa Xème soirée des partenaires au stade Marcel-Michelin. Les 600 invités ont pu découvrir “les cultures des 6 nations” pour faire écho au célèbre tournoi de rugby.


C’est dans une ambiance joviale que la soirée annuelle des partenaires du Club ASM Clermont-Auvergne a débuté au micro de son président Eric de Cromières et de l’entraîneur Franck Azéma qui ont chaleureusement remercié les partenaires pour leur “soutien indéfectible“. Un soutien nécessaire alors que le Club traverse une période difficile entre les nombreuses blessures de ses joueurs et les doublons Championnat TOP 14/Tournoi des 6 nations.

Merci pour votre soutien permanent quelque soit le classement, des valeurs qui sont admirées partout en France. Merci également aux deux directeurs généraux de Michelin, Jean-Michel Guillon et Florent Menegaux (qui prendra en 2019 la succession de Jean-Dominique Senard), pour leur présence ce soir.” lance Eric de Cromières.

Eric de Cromières annonce le projet de “créer un 3e étage au-dessus des salons de réception afin de proposer toujours plus d’espaces privilégiés et qualitatifs“.

 

Le thème de la soirée : le Tournoi des 6 Nations pour faire écho au célèbre tournoi de rugby qui se déroule actuellement. Les organisateurs ont décliné cette thématique jusque sur les banquets qui proposaient des spécialités venues des 6 pays en compétition à savoir l’Irlande, le Pays de Galle, l’Écosse, l’Angleterre, l’Italie et la France.

Pour l’occasion, les joueurs étaient vêtus de tabliers blancs floqués ASM et se sont pliés au jeu des photos et autres selfies avec les partenaires. C’est le cas notamment du PDG du Groupe ChaumeilLionel Chaumeil (au centre de la photo principale), fidèle supporter et partenaire de l’ASM depuis plus de 20 ans. Jean-Pierre Romeu, figure emblématique dans le monde du rugby et auteur de 265 points en équipe de France, était également présent.

 

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !