webleads-tracker

Santé, biologie, psycho, social

L’association auvergnate ADIS favorise l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises

L’association auvergnate ADIS favorise l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises

ADIS (Association pour le Développement de l’Insertion Socio-professionnelle) gérant des services et des entreprises, se bat pour l’insertion à l’emploi des individus en situation de handicap. L’association organise de nombreux événements dans le but de sensibiliser le public, particuliers comme entreprises, sur l’insertion à l’emploi des personnes handicapées. Échanges avec Guillaume Bodet, directeur général.


Créée en 1975, ADIS donne la priorité à l’insertion sociale grâce à l’emploi, que ce soit en milieu ordinaire, adapté ou protégé, et quelle que soit la nature du handicap. Dans toutes ses démarches aux entreprises, l’association insiste sur le respect des valeurs sociales qui lui sont chères, à savoir la détermination, la solidarité, le goût de la vie et la dignité. Quelques 400 salariés en situation de handicap travaillent pour les trois entreprises adaptées de l’association, dans neuf structures différentes. ADIS est soutenue par plus de 470 clients et partenaires.

Des structures qui favorisent l’insertion à l’emploi

Les trois entreprises adaptées (ACTIV’ADIS, AGRADIS et PHARM’ADIS), accueillent des centaines de salariés en situation de handicap. Créée en 1991, Pharm’Adis est la seule entreprise adaptée qui est agréée « laboratoire pharmaceutique ». Guillaume Bodet est heureux de constater : « Ce sont des gens qui ont cru en nous. Ils se sont aperçus que l’on pouvait, avec des personnes en situation de handicap, faire un travail réputé et de grande qualité. Aujourd’hui, nous travaillons avec une soixantaine de labos en France, où nous faisons du conditionnement pharmaceutique.»

Environ 130 intérimaires travaillent pour ADIS, dans une ETTI (Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion). Via des missions d’intérim, les salariés s’intègrent dans des entreprises classiques, pour une courte période en général. Ce dispositif, appelé INSER’ADIS, est un véritable tremplin d’insertion pour les personnes en situation de handicap. L’accompagnement se fait également dans l’aide psychologique à la personne : « Outre le travail industriel, nous avons un contrat d’objectifs avec l’État, relate Guillaume Bodet. Nous faisons le suivi d’un projet professionnel pour chaque salarié avec notamment un psychologue, une assistante sociale ou encore un chargé de mission, qui travaillent avec nous dans cette optique. »

Des événements pour marquer les esprits

Pour les 40 ans de l’association, plusieurs événements ont été organisés, destinés aux salariés et à des partenaires associés. L’ascension du Sancy, le 11 septembre, a été la concrétisation des valeurs sociales que prône l’association. Guillaume Bodet se souvient : « 250 salariés sont allés jusqu’au sommet du Sancy. Nous sommes montés jusqu’au sommet, avec tout le monde, bien que certains pensaient que ce n’était pas possible. Cette expérience a été une belle aventure, et une véritable réussite en voyant s’afficher tous les sourires des participants. » Le 7 octobre, ADIS a fêté son anniversaire avec l’événement de « La Grande Journée », ponctué par des témoignages de personnes handicapées, des tables rondes et un spectacle de cirque.

Pour découvrir toutes les activités de l’association et ses différentes manifestations, rendez-vous sur leur site internet : http://www.adis-services.com/



Un article de Marie Besse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !