webleads-tracker

Formation, éducation

L’Association Entreprendre pour Apprendre Auvergne souhaite associer les entreprises à ses actions via la taxe d’apprentissage

L’Association Entreprendre pour Apprendre Auvergne souhaite associer les entreprises à ses actions via la taxe d’apprentissage
Amélie Chazette, coordinatrice régionale d’Entreprendre Pour Apprendre Auvergne et Fabrice Montal, président de l’association

L’association Entreprendre pour Apprendre, dont le but est de favoriser le rapprochement entre l’école et l’entreprise par le biais de programmes innovants tels que la création de Mini Entreprises-EPA, est habilitée à percevoir le produit de cette taxe. Les décideurs de notre région sont invités à apporter leur soutien à la fédération nationale de l’association qui redistribuera les sommes au niveau régional. Explications avec Amélie Chazette, coordinatrice d’Entreprendre Pour Apprendre Auvergne.


Amélie Chazette possède un parcours un peu atypique puisqu’elle a œuvré durant 8 ans dans le secteur de la grande distribution avant d’entamer une réinsertion professionnelle. Elle est aujourd’hui coordinatrice régionale d’Entreprendre Pour Apprendre Auvergne. Cette association Loi 1901 dépend de la Fédération Entreprendre Pour Apprendre France qui regroupe 22 associations régionales actives. Elle dépend également d’un réseau européen : le Junior Achievement Worldwide. Agréée par le Ministère de l’Éducation Nationale, Entreprendre pour Apprendre a pour objectif de favoriser l’esprit d’entreprendre des jeunes et développer leurs compétences entrepreneuriales au rythme des âges.

En Auvergne, l’association est située à Clermont-Ferrand, hébergée dans les locaux de la société d’avocats FIDAL, à La Pardieu. Si Amélie Chazette est la seule salariée d’Entreprendre Pour Apprendre Auvergne, elle a pour l’accompagner un conseil d’administration composé de 21 personnes issues du monde de l’entreprise, de l’éducation nationale ou de réseaux nationaux (MEDEF Auvergne, CGPME, etc). Un bureau de l’association, composé d’un président, de deux vice-présidents, d’un trésorier et d’un secrétaire, gère les affaires courantes. Tous sont bénévoles. Le président actuel est Fabrice Montal, qui travaille en parallèle pour la société ADECCO. Amélie Chazette, quant à elle, s’occupe de la gestion et du suivi des programmes sur toute la région Auvergne, de la prospection de partenaires et de nouveaux établissements ainsi que du développement de l’association avec les partenaires locaux.

Depuis 2008, ce sont 148 projets qui ont été gérés et 2 500 jeunes auvergnats qui ont été initiés à la création d’entreprise

Le programme phare d’Entreprendre Pour Apprendre Auvergne est la Mini Entreprise-EPA. 35 établissements scolaires de la région sont engagés auprès de l’association pour ce projet qui mobilise 550 jeunes, 45 enseignants référents et 25 parrains issus du monde de l’entreprise. La Mini Entreprise-EPA est une création en conditions réelles sur une année scolaire allant jusqu’à la commercialisation d’un bien ou d’un service. Au mois de mai 2015, les jeunes ayant participé à ce programme se réuniront lors d’un salon régional où ils présenteront devant des jurys de professionnels leur produit ou service. Des prix seront décernés par catégories et le lauréat de chaque catégorie ira défendre son projet au championnat national qui se déroulera en juin 2015.

Depuis 2008, ce sont 148 projets de ce type qui ont été gérés et 2 500 jeunes auvergnats qui ont été initiés à la création d’entreprise. Amélie Chazette tient à mobiliser tous les acteurs économiques et institutionnels : «Les sources de financement d’Entreprendre Pour Apprendre Auvergne sont la taxe d’apprentissage, des subventions publiques ou privées ou des dons. La taxe d’apprentissage représente à elle seule 70 % de notre financement. Nous sommes une association qui favorise le rapprochement entre l’école et l’entreprise et nous sommes habilités à recevoir cette taxe d’apprentissage pour nous aider à développer nos programmes. Pour que nous puissions accompagner encore plus de jeunes à l’esprit d’entreprendre il est fondamental que les entreprises soient sensibilisées à notre action.» Afin de soutenir Entreprendre Pour Apprendre Auvergne, les décideurs de la région peuvent faire le choix de « flécher » leur taxe d’apprentissage à destination de la Fédération Nationale Entreprendre Pour Apprendre France qui redistribuera les sommes récoltées au niveau régional.

Informations Pratiques :

Entreprendre pour Apprendre France
La Filature – Bât 5
32 rue du Faubourg Poissonnière – 75010 Paris
Numéro SIRET : 449 242 049 00046

La procédure de versement doit être faite au titre des « ex-activités complémentaires » et dans la catégorie « hors quota ».

Soutenez le développement de EPA Auvergne par la taxe d’apprentissage et découvrez la plaquette en ligne comprenant toutes les explications pour la procédure de versement en cliquant sur ce lien.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !