webleads-tracker

Information économique locale

Artisanat & services

L’atelier Perceval présentera des pièces rares au salon Coutellia

L’atelier Perceval présentera des pièces rares au salon Coutellia
Yves Charles, atelier Perceval

Les 17 et 18 mai 2014 se tient la 24e édition du salon international du couteau d’art et de tradition, Coutellia, à Thiers. 150 couteliers d’art représentant 20 pays seront présents et 4 000 visiteurs sont attendus sur 1 500 m2 d’exposition. L’atelier Perceval est bien entendu attendu à l’événement pour présenter des couteaux d’exception.


«Le but du salon Coutellia est de communiquer sur la profession de coutelier, de montrer toutes les facettes de ce métier, de la forge jusqu’au montage en passant par le lustrage. Pour l’occasion, des démonstrations seront présentées. Cela permet à tous les couteliers d’art et industriels de pouvoir présenter leurs pièces. Le concours du Rotary récompensera la plus belle pièce réalisée par des jeunes qui sortent d’apprentissage. Au sein de notre atelier, trois candidats présenterons leurs créations et ils espèrent bien remporter un prix. C’est une belle manifestation. » précise Yves Charles, directeur de l’atelier Perceval.

Le salon Coutellia est organisé en partie par la confrérie du couteau de Thiers mais aussi par la CCI de la ville. « Nous sommes présents à ce salon pour montrer ce que nous faisons toute l’année, les nouveaux modèles, notre savoir-faire en temps qu’entreprise qui fabrique des séries ainsi que pour pouvoir comparer notre travail à d’autres entreprises qui sont des entreprises amies mais qui n’en sont pas moins concurrentes. C’est une manière de montrer notre travail au monde entier puisque les participants et les visiteurs sont internationaux. C’est une manifestation importante dans le monde du couteau. »

un atelier comme le nôtre qui produit en série est capable de rivaliser avec les couteliers d’art

Les visiteurs sont souvent des passionnés de couteaux et plus particulièrement du couteau fermant qui reste la référence, l’aristocratie dans le domaine. Yves Charles tente de lutter contre cette idée reçue en démontrant que le couteau de table fait lui aussi partie des grandes productions de couteaux. « Coutellia est plus tourné vers le couteau fermant, le couteau unique, voire même le couteau d’art. Il faut savoir qu’un atelier comme le nôtre qui produit en série est capable de rivaliser avec les couteliers d’art. Nous présenterons de très belles pièces, notamment des couteaux en météorite extrêmement rare et extrêmement chère. Nous travaillons aussi l’ivoire de mammouth, la dent de phacochère, l’écaille de tortue… Toutes ces matières sont très précieuses, rares et difficiles à travailler mais nous en avons la parfaite maîtrise. »

L’atelier Perceval a été repris en 2005 par Yves Charles, ancien chef cuisinier étoilé reconverti dans la coutellerie. Entre la date de la reprise de l’entreprise et aujourd’hui, celle-ci est passée de 1 à 18 salariés dont 5 apprentis. L’atelier commercialise ses couteaux de tables auprès des grands restaurants de l’hexagone comme dans le monde entier. L’entreprise d’Yves Charles produit près de 2 000 couteaux fermants et 25 000 couteaux de table par an. Les couteaux de cuisine sont le nouvel axe de développement de l’atelier puisque 1 000 exemplaires sont déjà produits chaque année. Et ce n’est qu’un début. Le salon Coutellia est l’occasion pour l’atelier Perceval d’organiser des journées portes ouvertes : « Ainsi, les gens qui le souhaitent pourront venir visiter l’atelier et voir notre production dans son ensemble. Nos couteliers seront présents dès le vendredi 16 mai pour ces journées portes ouvertes dans nos locaux au 20 avenue des Etats-Unis à Thiers, soit un jour avant le début de Coutellia. »



Publi-rédactionnel

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !