webleads-tracker

Actu éco

L’Auvergne, une destination prisée pour les vacances d’hiver

L’Auvergne, une destination prisée pour les vacances d’hiver

Une neige tardive mais abondante, du soleil pour se réchauffer sur les pistes, des tarifs plus abordables que bon nombre de stations de ski des Alpes ou des Pyrénées, tels sont les éléments d’une recette gagnante dont les stations Auvergnates ont bénéficié cet hiver.


 Vacances à la neige

Après un déficit de vacanciers en début de saison du fait de l’absence de neige, l”hiver a fini par arriver et amener avec lui les amateurs de sports de glisse. Les stations auvergnates ont ainsi pu profiter d’un enneigement de qualité, associé à de bonnes conditions météo pendant les vacances d’hiver. Une aubaine que toute cette neige qui a permis de combler le retard. Les vacances d’hiver 2015 ont battu des records de fréquentation avec 64% du chiffre d’affaires cumulé depuis le début de la saison, contre 56% l’année dernière. Pour la période des vacances scolaires le chiffre d’affaires réalisé est de plus de 11 millions d’euros, faisant de 2015 une des meilleures années depuis 10 ans.

Grands gagnants de cette abondance de neige et de vacanciers, les domaines nordiques du Sancy avec 2 semaines d’avance sur le mois de mars ont fait mieux que la moyenne des 10 dernières saisons atteignant jusqu’à 92% de remplissage.

Une économie qui progresse

Une enquête téléphonique réalisée du 09 au 12 mars 2015 par Novamétrie pour le compte du CRDTA (Comité Régional de Développement touristique d’Auvergne) révèle un taux de satisfaction des professionnels de 75% en zone enneigée et de 54% pour l’ensemble de l’Auvergne. Un quart des professionnels déclare que leur activité hivernale progresse, particulièrement pour les villages vacances et les meublés de tourisme.

Cette activité se traduit par un chiffre d”affaires en hausse dans tous les domaines : avec une saison d’hiver qui représente 20% de leur chiffre d’affaires annuel, les professionnels du tourisme reconnaissent qu’ils ont bien travaillé. Pour les acteurs des stations, l’hiver représente 28% du chiffre d’affaires annuel. L’impact d’une meilleure fréquentation touristique se fait aussi sentir dans les commerces de proximité, boulangeries, superettes, services… La part de la clientèle touristique dans leur activité atteint 17% cet hiver, contre 12% en 2014.

Les prévisions de fréquentation touristique pour le printemps sur l’ensemble de l’Auvergne sont également plus optimistes que l’année dernière à la même période : 42% des professionnels du tourisme auvergnats sont satisfaits de l’état actuel des réservations, contre 35% en 2014. Cette proportion atteint 60% pour les hébergements collectifs, les villages vacances ainsi que les sites de visite et les prestataires de loisirs.

Une clientèle majoritairement française

La clientèle étrangère reste peu présente dans les stations (tout juste 4%). Venus de Belgique, du Royaume-Uni, d’Allemagne et des Pays-Bas, les étrangers sont sensibles au meilleur rapport qualité-prix. Pour la clientèle française le tarif devient un critère de choix important, notamment pour la clientèle des hôtels qui dépensent de moins en moins.

Vacances d’hiver ou d’été la proportion de touristes étrangers reste faible et confirme un rayonnement sur la région Rhône-Alpes et l’île de France essentiellement. Cependant les Bretons ont été nombreux à choisir l’Auvergne pour profiter des sports d’hiver.

Sources : CRDTA / Place de marché Open system, OT du Sancy, SEM Pavin Sancy, SAEM Remontés mécaniques du Mont-Dore,  SAEM Super Lioran Développement, Montagne Massif Central



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !