webleads-tracker

Auvergne

L’Auvergne veut attirer plus de touristes

L’Auvergne veut attirer plus de touristes
Europe, France, Puy de Dome, Auvergne volcanoes natural regional park, aerial view of Volcanic Landscape

L’Auvergne est l’une des 11 destinations touristiques retenue par le Ministère des Affaires étrangères et du développement international suite à l’appel à projet national. Elle bénéficiera d’un « contrat de destination » tout comme le Val de Loire, le Mont Saint Michel, Lyon et les Alpes. L’objectif est de faire émerger des destinations sur lesquelles l’État s’appuiera pour faire la promotion de la France à l’étranger.
Une belle aubaine pour l ‘Auvergne, un défi pour la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes.


Un plan d’actions marketing et commerciales

Renforcer la notoriété et l’attractivité de l’Auvergne en France et sur les marchés étrangers, faciliter l’accès à l’offre et à la réservation et qualifier les offres touristiques, telles sont les grandes lignes du plan marketing 2015 du Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne (CRDTA). Pour cela, il s’appuiera sur ses ressources propres tout en continuant à développer des partenariats avec les acteurs du tourisme et les institutions, un des axes fort étant de fédérer les acteurs du tourisme en Auvergne autour de la marque territoriale « Auvergne Nouveau Monde ».

Des produits phares, des filières prioritaires

Les deux cibles « historiques » de la destination Auvergne sont les familles et les seniors car il existe une tradition datant des premiers congés payés. L’implantation dans la région des villages vacances gérés par des Comités d’entreprise a largement contribué à sa notoriété. La destination Auvergne est connue des familles. Outre ces cibles prioritaires, le CRDTA veut séduire des « niches » de clientèle en proposant des thématiques de pleine nature, de patrimoine et art de vivre, de bien être. L’objectif est de susciter la création de prestations de séjours à la ferme, vacances à la neige, d’accueils personnalisés pour une clientèle de randonneurs, de cyclistes, de motards ou encore de jeunes urbains et de scolaires qui restent à conquérir à une plus grande échelle.

La segmentation de l’offre touristique permet de mieux cibler sa communication et de promouvoir une offre de séjours à thèmes construits avec les acteurs locaux : Nattitude, bien être et ressourcement, patrimoine et culture, gastronomie art de vivre, bon plans (réveillons, St Valentin).

Le rôle du CRDTA est d’assurer le développement, l’animation et la promotion de ces filières prioritaires.

Les campagnes de notoriété seront diffusées sur les sites internet du CRDTA comme sur tous les supports, presse écrite, sites internet et blogs de partenaires qui ont fait leurs preuves en 2014. Le CRDTA estime à plus de 10 millions de lecteurs/internautes touchés par les campagnes « filières ».

Le développement de démarches qualité

Le soutien et l’accompagnement des porteurs de projets et professionnels du tourisme est assuré par le CRDTA à plusieurs niveaux : informations et conseils lors de l’installation, informations sur les labels et classements, accompagnement d’une démarche qualité. Ces actions s’inscrivent dans plusieurs dispositifs reconduits dans le plan marketing 2015 : accompagnement des stations de pleine nature (12 centres aidés), aide à la qualification des sites de baignade (9 communes concernées), qualification des hébergements.

Ce dernier dispositif permet de proposer une offre en adéquation avec le niveau d’attente et les besoins de clientèles spécifiques et de s’appuyer sur des concepts « tendance » pour leur promotion sur le site internet de Auvergne tourisme : mise en avant d’activités « coup de cœur », top 10 de la décoration dans les hébergements touristiques.

Depuis 2008, 152 hébergements ont reçu le label « Nattitude » (lire l’article dans Le Journal de l’Eco) pour 350 établissements visités et accompagnés dans leur démarche. Ils sont les piliers d’un réseau très actif en matière de promotion de l’image de l’Auvergne et de professionnalisation. Des eductours et journées techniques proposées par les techniciens du CRDTA leur permettent d’échanger pour tirer toujours plus vers le haut la qualité de services.

Des outils numériques pour commercialiser l’offre et accompagner les touristes

Pour générer du trafic, il faut que la destination soit connue, il faut faire émerger l’Auvergne en travaillant en tout premier lieu sur l’image : photos et vidéos sont les points d’entrée incontournables.

Le blog live tourisme animé par des guides de Haute Montagne propose aux vacanciers de partager leurs impressions, vidéos et photos avec le #myauvergne, directement sur le blog, via les réseaux sociaux. L’idée est de créer une communauté sur un site de partage ; déjà plus de 5000 photos et vidéos sont en ligne.

La communication du blog se fait via le site Auvergne neige, sa newsletter (80 000 abonnés), la page Facebook ( 34 840 fans), le compte Twitter d’Auvergne Tourisme (4450 abonnés), youtube (446 000 visualisations de la campagne été) mais également via d’autres supports : une campagne publicitaire sur Facebook, des achats d’espaces publicitaires, une campagne d’image programmée au printemps, des événements grand public relayés auprès de la presse.

Les liens sur l’offre couplés à des aides en ligne permettront aux voyageurs de s’informer planifier, préparer leur séjour, un outils efficace d’accompagnement du client tout au long des étapes de prise de décision. L’objectif est d’accompagner le voyageur avec un dispositif mobile : offre touristique à proximité de son lieu de vacances, applis spécifiques rando, vélo, moto, itinéraires accessibles hors connexion, carnets de voyages sur les supports mobiles : Auvergne trip et Auvergne outdoor, l’appli à télécharger sur son smartphone.

La commercialisation de cette offre, avec 3 000 hébergements réservables en ligne, a généré en 2014 un volume de chiffre d’affaires de 1 M€ grâce à sa plateforme régionale et aux outils numériques comme Open Pro, dont le déploiement sur les mobiles est prévu cette année.

Des campagnes d’images sur les marchés étrangers

L’Auvergne sera présente au plus grand RV d’affaires, le salon d’ atout France «  RV en France » qui se déroulera cette année à Paris et accueillera près de 900 tour-opérateurs et agents de voyages internationaux.

La part des touristes étrangers en Auvergne représente 15% de la fréquentation. Ils sont , à 95 % européens et parmi eux, 85 % viennent de 4 pays ; Pays bas (41%,), Belgique (13%), Royaume Uni (12%) Allemagne (22%). La Suisse, l’Espagne et l’Italie sont loin derrière.

L’action de promotion de l’Auvergne se concentrera donc sur ces 4 marchés prioritaires avec des campagnes d’images dans le but d’accroître la notoriété de l’Auvergne auprès de ses cibles prioritaires : les seniors et la famille.

Sur les sites du CRDTA en langues étrangères, des pages « senior » et « famille » ont été créées, intégrant les vidéos, des offres d’hébergement, des activités adaptées à chaque cible et au marché ainsi que les tour-opérateurs programmant la région. Les vidéos de la campagne française ont été adaptées pour une clientèle étrangère avec une traduction du concept : “Stop les vacances ordinaires, évadez-vous en Auvergne“. Aux Pays-bas les spots Auvergne « senior » et « famille » seront diffusés dans les cinémas avec un affichage de la campagne sur les bus d’Amsterdam, dans le métro de Bruxelles (20 affiches) et  le tramway d’Anvers (40 affiches)

Les vidéos « Senior » et « familles » seront diffusées sur les pages facebook d’Atout France de chacun de ces pays cibles avec appel à jeu concours.

La presse étrangère sera sollicitée avec l’accueil de journalistes étrangers : 104 supports presse accueillis en Auvergne et 120 journalistes rencontrés lors de tournées médiatiques en 2014 ont généré 227 articles et 4 émissions de TV et radio. Des retombées médiatiques qui se chiffrent en contre-valeur publicitaire à plus de 2 M€.

Plus forts avec Rhône-Alpes

L’union des régions Auvergne et Rhône-Alpes est vécu par les responsables du CRDTA comme «  une force de frappe inédite » pour « conquérir les clientèles étrangères, y compris celles des marchés lointains. » Les deux partenaires ont identifié deux marchés lointains à fort potentiel à prendre en compte pour des actions communes, le Canada et le Japon.

Pour autant la destination Auvergne ne sera pas « noyée » dans la grande région car l’Auvergne est une destination pertinente reconnue et les deux CRT travaillent ensemble en complémentarité. Le CRT Auvergne se positionne sur son image d’Auvergne porte d’entrée du territoire. Une vision partagée en Rhones-Alpes.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !