webleads-tracker

Tourisme, restauration

Le Ballon des Puys attend ses passagers à Vulcania

Le Ballon des Puys attend ses passagers à Vulcania

A 150 mètres de hauteur, les volcans de la Chaîne des Puys offrent un panorama exceptionnel que l’on ne peut que deviner depuis la terre ferme. Avec le Ballon des Puys, cette expérience est désormais accessible à tous, sportifs et moins sportifs, y compris à celles et ceux qui souffrent de vertige.


360 ° dans les airs

S’élever à 150 mètres de hauteur et une fois posé là-haut, en plein ciel, se laisser guider par les explications du pilote qui commente le paysage deviendra à coup sûr un moment incontournable de toute visite du parc Vulcania. Parce qu’il est animé d’un mouvement de rotation complet, quoique à peine perceptible, le Ballon des Puys permet d’admirer un panorama à 360 degré dans un vol d’une dizaine de minutes avec une vue imprenable sur la Chaîne des Puys, le parc Vulcania, les sentiers de découverte, les installations, et l’œuvre de Land Art de Elena Saracino, « vers l’origine »,juste à nos pieds.En pleine activité, avec une météo favorable, le Ballon des Puys emportera dans le ciel jusqu’à 1 200 passagers à raison de 30 par rotation. De quoi satisfaire une clientèle de plus en plus à la recherche de sensations et de sensationnel.

Unique en Auvergne

Le Ballon des Puys est unique en Auvergne et ils ne sont pas plus d’une trentaine au monde. Il a été construit par la société Aérophile, sur le même modèle que son grand frère installé depuis 1999 à Paris en bord de Seine : 35 mètres de haut pour 22,5 mètres de diamètre, 2 tonnes, enveloppe, nacelle, câbles compris. Son enveloppe, gonflée à l’hélium, d’une contenance de 6 000 m3 s’observe depuis une très grande distance et ne manque pas d’intriguer. A 150 mètres de haut, relié au sol par un câble susceptible de résister à de très fortes tractions, le Ballon des Puys est un ballon dit « captif ». Il s’élève mais reste relié au sol. Ce cordon ombilical qui le relie à la terre mère n’est pas pour rien dans le sentiment qu’on ne risque absolument rien et que, même en cas de vertige, quitter le sol doucement, s’élever dans les airs sans même s’en rendre compte, sentir le sol de la nacelle très stable sous ses pieds, sont des expériences totalement rassurantes.

Un investissement conséquent, des prix attractifs

Il n’en coûtera que 4,50 € à un adulte pour monter dans le Ballon, 3,50 € par enfant et 2,50 € par bambin, un coût à ajouter au prix de l’entrée mais que la Direction du Parc a voulu peu discriminatif pour ne pas léser les familles. L’achat, 700 000 €, les travaux d’installation, 200 000 € ont été intégralement financés par la Société d’économie Mixte du parc ; un investissement dont l’amortissement ne devrait pas poser problème comme les retours d’expérience du Ballon de Paris pris d’assaut par le public et les témoignages des premiers passagers du Ballon des Puys le laissent pressentir.

Avec ses délicates couleurs bleu et blanc, définies en concertation avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles et le Parc Régional des Volcans, le ballon des Puys s’intègre complétement dans ce paysage exceptionnel dont il ne trouble ni la tranquillité ni la vue, silencieusement suspendu dans les airs.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !