webleads-tracker

Artisanat

Le Brésil en finale du Bocuse d’Or à Lyon

Le Brésil en finale du Bocuse d’Or à  Lyon

Une équipe brésilienne est à Lyon au salon SIRAH avec l’intention d’aider le chef Luiz Filipe Souza à remporter la première place au Bocuse d’Or, les Jeux Olympiques de la gastronomie.


La biennale SIRHA se tient à Eurexpo Lyon du jusqu’au 30 janvier : c’est le premier salon mondial de l’hôtellerie et de la restauration. 24 pays sont représentés lors de la finale.

A travers ses plats, l’équipe brésilienne fera rayonner les ingrédients et produits brésiliens. Si certains, comme le tapioca, le lait de coco et les graines de coriandre, sont connus du public international, beaucoup d’autres, comme le fromage Cuesta, le cumaru, le miel Emérina, le palmitopupunha, le pimenta de cheiro, le puxiri, le tucupipreto et l’umburana, sont encore largement inconnus en dehors des frontières brésiliennes.

L’Europe reste un partenaire commercial clé pour le Brésil
Camila Meyer, analyste du commerce international chez Apex-Brasil, estime que : « La gastronomie brésilienne est basée sur une abondance d’excellents produits et producteurs, qui se fondent dans une culture gastronomique unique, fruit d’une longue histoire d’influences culturelles multiples et d’un esprit indomptable d’innovation. Les producteurs brésiliens présents au SIRHA sont une preuve tangible de cet esprit d’innovation: ils présentent au marché des produits nouveaux dignes d’intérêt, qui répondent à la demande des clients internationaux, non seulement en termes d’ingrédients et de goût, mais aussi en termes d’authenticité et de durabilité.

Nos chefs feront la part belle à une grande partie de ces produits brésiliens dans leurs créations pour le Bocuse d’Or, et je leur souhaite beaucoup de succès dans ce qui sera une compétition difficile !

En 2017 les exportations agroalimentaires brésiliennes ont représenté un total de 84 milliards d’euros, soit une augmentation substantielle de 13% par rapport à l’année précédente. Bien que les marchés brésiliens soient mondiaux, l’Europe reste un partenaire commercial clé pour le Brésil, où des produits innovants tels que les jus de fruits énergisants, l’açaï et les produits biologiques et sans gluten seront mis en vente au cours de 2019.

Crédit photo Anaïs Digonnet



Un article de Maud LAURENT

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !