webleads-tracker

Art, culture, divertissement

Le Centre Athanor, palais des congrès et de la culture de Montluçon, fête ses 30 ans en 2015 !

Le Centre Athanor, palais des congrès et de la culture de Montluçon, fête ses 30 ans en 2015 !

Pour la petite histoire, Athanor est le fourneau des alchimistes dans lequel ils transformaient le plomb en or. Ce nom convient parfaitement à ce centre de congrès implanté à l’endroit où se tenaient autrefois les fonderies Saint-Jacques. De même que le plomb s’est transformé en or, le projet initié en 1985 est devenu aujourd’hui un lieu incontournable de la vie culturelle et économique de la Communauté d’Agglomération Montluçonnaise et de la Région Auvergne. Le Journal de l’éco a rencontré Brigitte Paulet, directrice du Centre Athanor, afin d’évoquer l’histoire du lieu et les festivités qui s’annoncent pour l’année 2015.


Brigitte Paulet, diplômée de l’école supérieure de commerce de Clermont-Ferrand, est entrée au Centre Athanor en février 1985 en tant que responsable administrative et financière avant d’assurer l’intérim à la direction ; un poste qu’elle occupera de façon permanente à partir d’avril 1986. Autant dire qu’elle connait parfaitement les lieux. « Au départ, Athanor avait un statut d’association dont le Maire de Montluçon était le président. Depuis 2004, la structure est gérée par une société d’économie mixte (SEMGA) et la compétence communautaire lui a été dévolue eu égard au vaste rayonnement de ses activités. Les représentants des dix communes de l’agglomération montluçonnaise ont alors intégré la société et Evelyne Tautou, vice-présidente de la communauté d’agglomération de Montluçon en charge de la Culture a été nommée Présidente Directrice Générale du Centre Athanor. »

Les souvenirs de Brigitte Paulet sur la création du Centre Athanor sont nombreux : « Nous étions une structure originale pour l’époque, de par sa conception architecturale moderne et très polyvalente mais aussi grâce à l’extrême diversité de ses activités. Il s’agit d’un lieu vivant tourné vers l’événementiel et le spectacle, un centre qui donne la part belle aux rendez-vous culturels et à la variété mais aussi à des activités économiques telles que des congrès nationaux, des salons, des forums, des colloques, des conférences… Nous sommes aussi bien un lieu d’animation culturelle qu’économique. » En effet, au fil du temps, le Centre Culturel Athanor s’est imposé également comme un acteur économique majeur qui apporte sa pierre au développement du territoire.

Se faisant un devoir de rester dans une dynamique et dans un esprit de création et d’innovation, le Centre Athanor a vu se produire les plus grands artistes : les Ballets de Maurice Béjart, Barbara, Claude Nougaro, Nana Mouskouri, Michel Sardou, Mylène Farmer, Indochine, Jimmy Cliff, Johnny Hallyday, Serge Gainsbourg, Renaud, pour n’en citer que quelques-uns… Le Centre Athanor a accueilli et accueille toujours les plus grands noms de la scène française et internationale, mais aussi les plus grandes compagnies nationales de danse et de cirque contemporain : Cirque Plume, Philippe Découflé, Compagnie Philippe Genty…

Nous nous devons de renouveler sans cesse notre offre tout en nous inscrivant dans la politique culturelle globale de l’agglomération montluçonnaise

Le bilan général de ces 30 ans d’exploitation est considérable puisque, comme le souligne encore Brigitte Paulet « nous avons accueilli 5 519 manifestations soit 206 congrès nationaux, 336 salons, 3 074 conférences-réunions, 949 spectacles, 294 expositions et 660 manifestations de type festive. Le tout réunissant plus de 3 millions d’entrées ». Les retombées économiques s’avèrent extrêmement importantes puisqu’elles sont estimées à plus de 98 millions d’euros.

Quelles sont les perspectives qui s’ouvrent pour le Centre Athanor à l’aube de cette année 2015 ? « Nous nous devons de renouveler sans cesse notre offre tout en nous inscrivant dans la politique culturelle globale de l’agglomération montluçonnaise. Nous allons bâtir encore de beaux projets en partenariat avec les autres structures existantes (Théâtre Municipal Gabrielle-Robinne, Mupop, Le Fracas, le 109) et notre objectif est de les faire partager aux jeunes écoliers, collégiens et lycéens par des actions et des ateliers de sensibilisation. Nous allons mettre l’accent sur le développement de notre activité économique en ciblant la venue d’importants congrès nationaux et en nous appuyant sur nos références, notre expérience professionnelle et notre savoir-faire de 30 ans.”

Le 23 janvier, à 21 heures, afin de célébrer ses 30 ans d’existence, le Centre Athanor organise une manifestation très festive ouverte au grand public avec le groupe Chico & The Gipsies. Un tarif préférentiel de 15 euros a été mis en place de façon à permettre au plus grand nombre de fêter cet événement. Un concert qui emporte fortement l’adhésion du public et qui se jouera très certainement à guichets fermés », se félicite Brigitte Paulet, ajoutant : « Toute la saison sera placée sous le signe des 30 ans. Ainsi tous les mois est organisé un grand jeu concours pour faire gagner des places de spectacles et de nombreux cadeaux offerts par nos partenaires. Plus que jamais le Centre Athanor s’affirme comme un équipement de rayonnement national mais qui souhaite aussi tenir sa place à l’échelle de la grande région Rhône-Alpes-Auvergne. Pour ce faire, nous restons ouverts à tous les partenariats possibles avec d’autres structures de la Région. »



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !