webleads-tracker

Start-up

Le Cluster Montagne labellise 3 projets innovants

Le Cluster Montagne labellise 3 projets innovants

Le Cluster Montagne a lancé, cet été, la 5e édition de son Appel à Projets « Montagne Innovante et Internationale ». Objectif : accompagner des projets innovants à fort potentiel de développement en France comme à l’international, dans le domaine de l’aménagement touristique de la montagne. Le 26 octobre à Barberaz en Savoie, 9 candidats présélectionnés ont défendu leurs innovations devant un jury d’experts qui a récompensé trois projets : l’Envol Mécanique, WHYMPR et l’association des accompagnateurs en montagne de Chambéry. Une mention spéciale a également été délivrée à Izipay.


La journée de labellisation, nouveauté de cette édition 2017, s’est déroulée le jeudi 26 octobre à Barberaz (Savoie – 73). Toute la matinée, les 9 candidats présélectionnés ont défendu leurs innovations, grâce à des ateliers experts. L’après-midi, place à une séance de pitch, durant laquelle chaque porteur de projets disposait de 10 minutes pour présenter son innovation. En fin de journée et après plus d’une heure de délibération, le jury d’experts a récompensé trois projets et accordé une mention spéciale.

À la clé pour les trois labellisés : un an d’accompagnement par le Cluster Montagne et l’expérimentation, dans un esprit « Living Lab », avec une station ou un territoire de montagne.

Les trois projets labellisés

 

L’ENVOL MÉCANIQUE – La Ferté (39 – Jura)

L’Envol Mécanique a conçu V-M-A (Verrouillage Mécanique Automatique), un système de sécurité mécanique de mise sous tension destiné au déclenchement préventif des avalanches, et ce, pour répondre aux accidents encore trop nombreux mettant la vie des professionnels en danger.

« Demain, la neige arrive et nous avons besoin du Cluster Montagne et de ses membres pour sécuriser le déclenchement des avalanches et ainsi la vie des hommes et des femmes qui travaillent au service des skieurs. » commente Norbert Barboux, co-fondateur.

 

WHYMPR – Chamonix (74 – Haute-Savoie)

Whympr est une application mobile dédiée à l’accessibilité des activités de montagne : trekking, escalade, ski, alpinisme… Elle permet d’accéder à des itinéraires partout dans le monde, sur son mobile, avec un contenu multilingue.

« L’objectif est de devenir l’application de référence mondiale pour les activités de montagne. Une levée de fonds, le recrutement de 16 personnes d’ici 2019 et 7 M€ de CA en 2021 sont en prévision. » précise Tim MacLean, co-fondateur.

 

Association des accompagnateurs en montagne Chambéry (73 – Savoie)

« Randoportail » est un service de l’Association des Accompagnateurs en Montagne (2 500 professionnels) qui offre à ses membres un site permettant, sous leur propre et exclusive responsabilité, de publier des randonnées et des séjours qu’ils organisent. Le portail œuvre en faveur de la biodiversité et de l’innovation en montagne.

 

La mention spéciale

IZIPAY – Lyon (69 – Rhône)

Skizy, la solution d’Izypay, est une carte multi-technologies qui offre aux skieurs un système de paiement cashless.

« En participant à l’Appel à projets MII du Cluster Montagne, nous souhaitions valider notre projet et vérifier la bonne prise en compte des besoins des stations avec les partenaires présents. » explique Frédéric Dubois, dirigeant.

 

« Les projets sélectionnés par le jury cette année sont des projets structurants, qui répondent à un manque ou à un besoin des territoires de montagne. Nous en avons apprécié la diversité et sentons que l’écosystème se mobilise autour des grands enjeux de la montagne de demain : la sécurité, la digitalisation, et la valorisation des acteurs. Les nouvelles technologies apportent des solutions novatrices et le comité de sélection avait de fortes attentes par rapport à cela. Pour tous, la journée a été enrichissante et, pour les labellisés, le travail d’accompagnement d’un an débute maintenant. Nous prévoyons deux réunions par mois pour émettre des plans d’actions, faire un suivi d’étapes, organiser des mises en relation et identifier des terrains d’expérimentation. » explique Pierre-François ADAM, responsable du pôle Innovation et Prospective du Cluster Montagne.

 

Les critères de sélection

Le jury d’experts, qui a eu la responsabilité de désigner les meilleures innovations de cette édition, s’est basé sur 4 critères :

  • L’adéquation au contexte de la montagne : les besoins ou les enjeux liés au projet ;
  • Le caractère innovant : le projet apporte une solution différenciante ;
  • Le potentiel international : les relais de croissance à l’international ;
  • La durabilité et l’impact du projet : les gains économiques, pour l’environnement ou la société.

 

« Ces échanges étaient intéressants car nous avons vu émerger de nouvelles solutions mais aussi des idées pour des besoins que nous n’aurions pas identifiés. C’est bien là le rôle de mise en relation et de prospective du Cluster Montagne. » conclut Jean-Pierre Rougeaux, maire de Valloire, président de l’ANENA, président de Commission à l’ANMSM et membre du jury.

 



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !