webleads-tracker

Banque, Assurance, Prévoyance

Le Crédit Mutuel Massif Central et le Conseil Régional des Notaires Auvergne s’engagent pour la dématérialisation

Le Crédit Mutuel Massif Central et le Conseil Régional des Notaires Auvergne s’engagent pour la dématérialisation

Morgan Marzin, directeur général du Crédit Mutuel Massif Central et Jean-Gilles Tournu, président du Conseil Régional des Notaires ont signé une convention de partenariat visant à dématérialiser les opérations de traitement des crédits hypothécaires et de successions. Les processus mis en place simplifieront les démarches actuelles pour les clients, tout en garantissant la confidentialité des documents échangés.


Dématérialiser pour simplifier la démarche client

Ce partenariat constitue une « première » en Auvergne et s’inscrit dans une démarche alliant innovation technologique, responsabilité environnementale et amélioration du parcours client. Effectif au 23 mars 2017, il porte sur la dématérialisation de l’intégralité des opérations pour le traitement des crédits hypothécaires et des successions. Il concernera l’échange de documents tels que les offres de prêt acceptées, les documents relatifs à l’assurance emprunteur, les appels de fonds, les copies de l’acte notarié. La dématérialisation de l’ensemble des échanges combinée à la signature électronique représentera un gain de 18 à 20 jours en moyenne pour le client.

Morgan Marzin, directeur général du Crédit Mutuel Massif Central explique « En dématérialisant leurs opérations, le Crédit Mutuel Massif Central et le Conseil Régional des Notaires souhaitent simplifier le traitement des dossiers de leurs clients communs, tout en garantissant la sécurisation des informations. Cette solution permet d’améliorer l’expérience client et répond aux enjeux sociétaux actuels en réduisant significativement la consommation de papier, en pleine cohérence avec la politique RSE du Crédit Mutuel Massif Central ».

L’innovation au coeur de l’expérience client

Concernant la sécurisation des informations échangées, le Crédit Mutuel Massif Central et le Conseil Régional des Notaires ont mis au point un process de mails sécurisés qui respectera le « certifié conforme » et garantira l’intégrité et la confidentialité des documents transmis.

Alors que la dématérialisation des documents et des échanges se généralise dans tous les domaines de la vie des particuliers et des entreprises, cette innovation conforte le Crédit Mutuel Arkéa et la Fédération du Crédit Mutuel Massif Central dans leur volonté d’améliorer l’expérience-client grâce à la maîtrise technologique.

Chiffres clés :

  • Opérations de crédits hypothécaires : 6 courriers échangés en moyenne par dossier
  • Opérations de succession : 7 courriers échangés en moyenne par dossier
  • Dématérialisation : traitement des dossiers réduit de 18 à 20 jours.


Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !