webleads-tracker

Artisanat

Sécheresse | Le gouvernement prend de nouvelles mesures pour l’agriculture

Sécheresse | Le gouvernement prend de nouvelles mesures pour l’agriculture

Compte tenu de l’aggravation de la sécheresse, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, autorise la possibilité pour les cultures dérobées d’être comptabilisées en tant que surface d’intérêt écologique (SIE), y compris lorsque ces cultures connaissent des problèmes de levée. Cette mesure vient compléter les dispositifs déjà activés pendant l’été pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.


L’absence de précipitation et la sécheresse des sols constatées sur une partie importante de la France pendant la première moitié du mois de septembre compromet en effet la levée des cultures dérobées, avec des levées hétérogènes voire une absence de levée. Ces cultures dérobées peuvent être valorisées en tant que surface d’intérêt écologique (SIE) dans le cadre du paiement vert à condition d’être présentes pendant 8 semaines à compter d’une date définie au niveau départemental. Dès le 7 août, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation avait autorisé le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées.

Cette nouvelle mesure permet de tenir compte des difficultés de levée des cultures dérobées. Pour une mise en œuvre la plus rapide possible et la plus adaptée en fonction des évolutions de la sécheresse, la mise en place de cette mesure sera décidée par les préfets de départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre d’un zonage qu’ils détermineront au regard des conditions climatiques locales.

Dans ce cadre, les exploitants concernés devront signaler à leur DDT(M) le problème de levée des cultures dérobées semées et demander à bénéficier d’une dérogation pour cas de force majeure.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !