webleads-tracker

Tendances Éco

Confinement | Le Jour d’après viendra à partir du 11 mai

Confinement  | Le Jour d’après viendra à partir du 11 mai
“Nous devons maintenir le confinement le plus stricte jusqu’au 11 mai”

Hier soir, le Président Emanuel Macron s’est adressé aux Français dans une allocution radio télévisée en direct. Le Président a martelé la date du 11 mai comme celle d’une reprise progressive de la vie et de l’activité économique de la France.


À travers cette quatrième allocution présidentielle depuis le 13 mars, Emmanuel Macron a souligné les efforts sans précédent des Français qui ont amené a une « légère, très légère diminution » des infections sur notre territoire.

« L’épidémie commence à marquer le pas » … « L’espoir renaît » …

Comme s’il avait entendu à distance la colère sourde et maîtrisée des Français, le Président n’a pas eu peur de reconnaître les failles que cette situation révèle. « Ratés, lenteurs des réactions, procédures trop lourdes » a déclaré Emmanuel Macron. Il insistait aussi sur les nombreuses solutions, trouvées au plus près du terrain, autant par les collectivités, que les entreprises ou les citoyens, qui resteront des forces pour le futur.

11 mai 2020, début du « déconfinement »
La date du 11 mai, a largement été martelée par le Président comme celle de début du déconfinement, mais aussi, et surtout comme celle du renouveau. 8 millions de salariés et nombre d’entreprises sont à ce jour bloqués par le confinement et attendent la date d’une reprise. Emmanuel Macron a demandé clairement au Gouvernement de maintenir, voire d’accroître les aides et surtout de les simplifier. Sa demande est également allée en direction des assurances. Il faut dire que depuis le début de la crise, elles ne sont pas très nombreuses à s’être manifestées en soutien des entreprises ou des populations.

À partir du 11 mai, la reprise des cours dans les écoles, les collèges et les lycées devrait s’organiser. Les facultés attendront mi-juillet pour retrouver un semblant de « normalité éducative ».

Les festivals de l’été ou rassemblements avec de nombreuses personnes ne sont pas certains d’êtres autorisés avant la mi-juillet.
La date du 11 mai sera aussi celle de début d’une nouvelle étape dans la lutte sanitaire. Celle d’une vaste mise en place de tests en vue de soigner d’une part les porteurs du Covid 19 et de protéger les personnes saines.

Annulation de la dette des pays d’Afrique
À la surprise générale, notamment au lendemain des propos du pape François sur le soutien aux nations africaines, Emmanuel Macron s’est présenté en leader d’une annulation de la dette des pays les plus pauvres afin de « bâtir de nouvelles solidarités internationales ».

Le Président terminait son allocution en insistant sur le moment qui “nous met dans la prise de conscience de nos vulnérabilités, collectives, comme individuelles. Notre humanité est éprouvée, sachons bâtir un nouveau projet dans la concorde nationale“.



Un article de Marc-Alexis Roquejoffre

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !