webleads-tracker

Clubs & réseaux

Le parachutisme s’invite aux JO de 2024

Le parachutisme s’invite aux JO de 2024

La Fédération française de Parachutisme candidate aux Jeux Olympiques 2024
Après plus d’un an de travail, la Fédération Française de Parachutisme et son président, David Roth, a officiellement porté sa candidature auprès du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques, à travers le vol en soufflerie.


Le vol en soufflerie est un sport qui correspond à la pratique des disciplines de chute libre du parachutisme sportif dans une veine d’air artificielle, appelée communément « soufflerie ». Les athlètes profitent des forces aérodynamiques créées par le déplacement d’air pour se mouvoir, à plat ou en trois dimensions, seuls ou en équipes, afin de satisfaire aux standards des épreuves de compétition. Le vol en soufflerie offre une image moderne, dans la mesure ou il n’existe pas dans ce sport de prédominance masculine.

Le parachutisme aux Jeux Olympiques ?
A ce jour, le parachutisme n’est pas une discipline olympique. La symbolique n’en serait que plus forte en 2024, 230 ans après le premier saut en parachute. Le vol en soufflerie, riche de nombreuses spécialités (danse en musique, duels, vitesse, etc) est totalement adaptable à un format olympique. En ayant participé à de nombreuses compétitions européennes et mondiales, mais, surtout, en ayant organisé de nombreux championnats de France et du monde, la Fédération Française de Parachutisme a l’expérience nécessaire pour accompagner le Comité d’organisation dans le bon déroulement de l’épreuve.

Un sport intergénérationnel
En effet, il est accessible à tous, valides et non-valides, et ce dès le plus jeune âge. Une autre valeur ajoutée de la pratique du vol en soufflerie tient dans la mixité, puisque les hommes et les femmes pratiquent, à part égale, depuis le début de l’activité. Ensemble, ils et elles, font des épreuves mixtes que ce soit dans le parachutisme classique que dans le vol en soufflerie. Plus de 200 souffleries fixes ou mobiles existent à ce jour à travers le monde et le phénomène est en expansion, avec un chiffre de 300 à l’horizon 2019. En 2018 il existe 6 souffleries fixes et une quinzaine mobiles. Le vol en soufflerie est plébiscité par les meilleurs athlètes qui composent leur carrière de plus en plus en alternance entre le vol en soufflerie et le parachutisme sportif traditionnel.



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !