webleads-tracker

Information économique locale

Tech & Innovation

Le pneu increvable et sans air est né

Le pneu increvable et sans air est né

Michelin et General Motors ont présenté, lors du sommet « Movin’On », à Montréal, une nouvelle génération de pneus « airless » (sans air comprimé) pour les voitures. Il s’agit du prototype Uptis de Michelin (Uptis pour Unique Puncture-proof TireSystem).


Michelin et General Motors ont en effet annoncé avoir conclu un partenariat de recherche dans le cadre duquel les deux sociétés comptent tester le prototype Uptis afin d’en équiper des voitures dès 2024. Michelin et General Motors procèdent actuellement au test du prototype sur des voitures telles que la Chevrolet Bolt EV dans le Michigan, aux Etats-Unis.

Florent Ménégaux, Président du groupe Michelin, a déclaré : « Notre collaboration avec des partenaires stratégiques tels que General Motors, qui partagent nos ambitions pour transformer la mobilité, nous permet de nous projeter dans l’avenir dès aujourd’hui ».

« Le prototype Uptis démontre la capacité d’innovation de Michelin, tant dans le domaine des matériaux de haute technologie que dans l’approche de développement, en étroite collaboration avec GM. », déclare pour sa part Éric Vinesse, Directeur de la Recherche et Développement du groupe Michelin.

Uptis étant « airless », cette innovation de rupture supprime le risque de crevaison et permet ainsi :
• Aux automobilistes d’être plus sereins lors de leurs trajets en voiture.
• Aux propriétaires de flottes et aux professionnels de réduire les immobilisations liées aux crevaisons, et d’optimiser la productivité en éliminant les opérations d’entretien.
• À tous, de réaliser des économies considérables en faveur de l’environnement, en utilisant moins de matières premières pour fabriquer des pneus ou des roues de secours.

Uptis présente des améliorations révolutionnaires dans l’architecture et les matériaux composites, qui lui permettent de supporter à la fois le poids et la vitesse d’une voiture.

Ces innovations se traduisent aussi par des économies environnementales significatives, soit environ 200 millions de pneus dans le monde sont mis au rebut prématurément chaque année à cause d’une crevaison, de dommages causés par les aléas de la route ou d’une usure irrégulière liée à une pression mal adaptée.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !