webleads-tracker

Clubs & réseaux

Le pôle de compétitivité LYONBIOPOLE renforce son partenariat avec le Japon

Le pôle de compétitivité LYONBIOPOLE renforce son partenariat avec le Japon
De gauche à droite : Julien VEYS de Theranexus, Denis Barbier de microlight3D, Simon Gudin de Lyonbiopôle, Hedi Gharbi de Synapcell, Venceslas Duveau de Synapcell, Dave Duverle de Novadiscovery

Lyonbiopôle, pôle de compétitivité mondial spécialisé dans le secteur de la santé, veut accélérer la collaboration entre les entreprises innovantes d’Auvergne-Rhône-Alpes et du Japon. Grâce au plan de développement international financé par la région, Lyonbiopôle a mené une nouvelle mission au Japon, à l’occasion de BioJapan, ce qui lui a permis de nouer des partenariats franco-japonais pour de futures collaborations.


Le Japon, un marché d’avenir pour Lyonbiopôle

Le Japon est le 2e marché mondial dans le domaine des dispositifs médicaux et des produits pharmaceutiques. La région du Kansai, dont Osaka est la capitale, concentre 30% de l’activité pharmaceutique du pays. Lyonbiopôle a bien compris l’importance de nouer des partenariats privilégiés entre les deux pays.

Lors de la mission, la délégation composée de 7 entreprises a participé à plusieurs évènements :

  • La 3e édition du Partnering Euro-japonais qui a donné lieu à 278 rendez-vous entre 51 entreprises japonaises et 67 acteurs européens afin de faire émerger de nouvelles collaborations.
  • La 20e édition de la convention d’affaires BioJapan qui est la plus grande convention biotech d’Asie où se retrouvent groupes pharmaceutiques, grandes universités, biotech…
  • Une rencontre Open Innovation avec Astellas Pharma, 3e plus grand groupe pharmaceutique japonais.

« Lyonbiopôle avec le soutien de Business France nous a notamment permis de présenter nos dernières innovations dans la Bio impression 3D de modèles pour la recherche contre le cancer à la société pharmaceutique Astellas. » indique Nicolas Forraz, CEO de CTBiotech, spécialiste des cellules-souches.

« Les conférences de bi-partenaires UE-Japon à Osaka et BioJapan 2018 ont été d’excellentes occasions de présenter les travaux, produits et services. Ces opportunités sont essentielles pour permettre aux PME de percer sur le marché japonais et de devenir une passerelle vers l’Asie en général. », ajoute le professeur Colin McGuckin, président et directeur scientifique de CTBiotech.

Dave Duverle, CSO de la société Novadiscovery, récemment labellisée Pass French Tech, confirme :

« Cette expérience s’est avérée très riche en informations pour découvrir un marché que nous, Lyonnais/Européens, connaissons mal. Nous avons ainsi pu confirmer l’émergence du thème du In Silico, avec un intérêt marqué de la part de nombreux partenaires biotech japonais. Nous n’aurions pas pu faire ce voyage de découverte de manière aussi efficace sans le soutien du Lyonbiopôle et de Business France, par l’intermédiaire desquels nous bénéficions également du dispositif d’appui du Pass French Tech ».

Lyonbiopôle compte 208 membres, 6 membres fondateurs du pôle, 4 industriels majeurs (Sanofi Pasteur, bioMérieux, Bohringer Ingelheim Animal Health, BD), le CEA et la fondation Mérieux, 12 filiales de grands groupes, 175 PME et ETI et 15 centres de compétences (CHU, Universités, Fondations..). Il accompagne chaque année plus d’une centaine d’entreprises dans leur développement international avec une volonté affirmée de soutien aux acteurs régionaux de l’innovation sur les marchés porteurs : Etats-Unis, Asie, Europe.

Maud Laurent



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !