webleads-tracker

Commerce

Le savoir-faire séculaire des confiseurs d’Auvergne

Le savoir-faire séculaire des confiseurs d’Auvergne
Les sœurs Martin, qui ensemble, font vivre le savoir-faire des confiseurs

Pour fêter ses 15 années d’existence, l’association Puy Confit propose une vingtaine d’animations, ouvertes à toutes les générations. Informations et animations rythmeront ces temps forts destinés à faire connaître le patrimoine sucré régional qui contribue depuis le XVème siècle au développement économique de l’Auvergne.


Au fil des siècles, la confiserie a connu un tel essor qu’elle devient en 1865 la première activité économique de la région clermontoise. Au début du XIXème siècle, une quinzaine de confiseurs exerçait en Auvergne, dont certaines familles existent toujours aujourd’hui, rythmé par des successions familiales ou commerciales.

Pâtes de fruits et fruits confits, confitures et gelées, compotes et marmelades, pastilles et dragées, nougats et guimauves, bonbons et sucres d’orge, chocolats et pralines : les recettes imaginées par les artisans régionaux ont, très tôt, été appréciées jusqu’à la cour royale de Versailles, et bien au-delà de nos frontières. C’est encore le cas aujourd’hui !

« Raconter l’histoire de notre région, c’est comme piocher dans une boîte de confiseries ! » confie Hélène Martin à l’origine de Puy Confit. En 2004, elle crée l’association pour « remettre en valeur le patrimoine autour de la confiserie en Auvergne. Il y a une cinquantaine d’années, la culture des fruits était importante dans la région. La confiserie représentait une activité complémentaire au thermalisme, à l’agriculture ainsi qu’à l’industrie du pneumatique. C’était un peu le jardin à fruits de la France ! ».

Depuis des années, cette passionnée effectue des recherches sur les confiseurs au fil des générations et les gourmandises sorties de leurs marmites.

Expositions, portes ouvertes, conférences, visites… rythmeront ces 7 mois pour fêter les 15 ans de l’association.

Au fil des saisons, l’association s’active pour faire revivre le passé et promouvoir les douceurs régionales. Les 13 professionnels adhérents, spécialistes de la fabrication de friandises à base de sucre, de fruits et autres ingrédients sucrés, donnent ainsi rendez-vous au grand public jusqu’au mois de juillet 2020.

« Chaque mois, un focus mettra à l’honneur une maison de professionnel et ses produits. La rencontre proposée permettra de découvrir la saga des familles, car bien souvent, la réussite est une histoire de couple : l’un qui fabrique et l’autre qui met en valeur le produit pour le vendre » explique Hélène Martin.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !