webleads-tracker

Agri, agro, véto, pêche

Le savoureux savoir-faire de la Société Laitière de Vichy

Le savoureux savoir-faire de la Société Laitière de Vichy

Qui n’a pas déjà succombé au charme subtil de la comtesse de Vichy ? Avec sa pâte molle au lait cru, enrobée de son manteau d’épicéa, elle donne une note boisée aux tables françaises et européennes. Ce fromage d’exception est né de la passion et du savoir-faire de Jean-Luc Genin, responsable de la Société Laitière de Vichy. Depuis 14 ans, il a fait grandir une société mêlant traditions et savoir-faire artisanal aux plus récentes techniques d’industrialisation. Une expertise qui conduit, aujourd’hui, à la production et à l’affinage d’une centaine de produits, misant sur le terroir de la région Auvergne-Rhône-Alpes.


C’est en 2003, que Jean-Luc Genin décide de reprendre une société de produits frais et fromages à Vichy. Un hasard de vie qui fait bien les choses, comme aime le rappeler l’homme, heureux de défendre  aujourd’hui les couleurs de sa région d’adoption. Issu du monde agricole et formé à l’école de laiterie de La Roche sur Foron en Haute Savoie, Jean-Luc Genin travaille d’abord pour le groupe Lactalis dans la Meuse, comme responsable production puis adjoint de direction. Une formation industrielle qui vient compléter son approche d’homme du terroir et d’amoureux du bon. C’est donc tout naturellement que la volonté de monter sa société s’impose à lui, autour du développement des produits locaux et artisanaux. Lorsqu’il rachète la Laiterie de Vichy, installée dans la ZI de Vichy-Rhue, le nouveau chef d’entreprise s’appuie sur une petite équipe de 4 salariés, déjà en place, qu’il garde auprès de lui. Grâce à leur expérience, l’optimisme et l’énergie débordante du nouveau PDG, tout s’accélère.

Une stratégie de développement par rachat

En 2008, la désormais reconnue Société Laitière de Vichy rachète la Fromagerie des Pays d’Urfé située en zone de montagne à Saint-Just-en-Chevalet dans la Loire. On y transforme les laits de chèvre, de brebis et de vache pour créer les Lavort, Gaperon, faisselles ou autre Tomme de chèvre ou Comtesse de Vichy. ‘’Avec cet achat nous avons revu notre organisation interne. Toute la production a été rapatriée à St Juste en Chevalet, dans la montagne et au plus près des troupeaux. A Vichy, nous avons consacré le site à l’affinage, conditionnement, emballage et expédition. Le réseau de distribution de Vichy était très cohérent pour notre schéma de développement. Le nom de Vichy est important dans nos productions’’, explique Monsieur Genin, qui rachète ensuite la Fromagerie de Jussac à Retournac (43) en 2013.

Cette acquisition permet de conquérir de nouveaux marchés, grâce à un complément de produits comme les briques du Forez (chèvre, brebis, vache) ainsi que le Bleu de chèvre, Bleu de brebis, la Bûchette de Bleu de vache et les yaourts. Le plus ‘’gros coup’’ du Pdg de la Société Laitière de Vichy, qui assure avoir connu, depuis, un développement de 30%. Avec 100 produits commercialisés, 36 salariés, 400 clients professionnels, 7 millions de litres de lait annuels et 8,7 M€ de CA l’année dernière, la Société Laitière de Vichy a su grandir pour gagner les tables de toute la France, mais aussi de Belgique des Pays-Bas, d’Allemagne et même du Japon. ‘’Aujourd’hui le coût de l’exportation est encore un frein pour notre développement international, mais en nous faisant connaître des grossistes de Rungis, ils nous assurent de la revente’’, confie Jean-Luc Genin.

Le choix de l’authentique pour tous

C’est toujours avec fierté que Jean-Luc Genin évoque, son ‘’bébé’’ fromager, star des tables étoilées et grandes maisons comme des amateurs de bon formage, la Comtesse de Vichy. Créé en 2005, ce fromage au lait cru entier de vache, s’est entouré d’écorces d’épicéa, donnant son caractère unique boisé et puissant. Le tout dans un emballage reproduisant les armes de la ville de Vichy. Comme tous les produits de la Société Laitière de Vichy, ‘’la Comtesse’’ comme on l’a baptisée joliment, s’achète aussi bien auprès de crémeries et fromageries, épicerie fine, qu’en grandes et moyennes surfaces ou chez des grossistes : ‘’Notre force est aussi là, en sachant répondre aux besoins des rayons traditionnels des grandes surfaces, qui nous font presque toutes confiance, comme pour Grand Frais, avec qui nous avons décroché un contrat national, ou bien des crémiers’’ se félicite le fromager vichyssois.

En réalisant des produits pour les marques traditionnelles de la GMS comme Reflets de France ou Nos Régions ont du talent, la Société Laitière de Vichy touche un public de plus en plus large, heureux de revenir à des produits authentiques et au bon goût de terroir. Car malgré des aménagements de plus en plus sophistiqués pour faciliter le travail des salariés, la société vichyssoise favorise les gestes ancestraux qui ont fait leur preuve : fabrication authentique à l’étuve de yaourts (conditionnés en pots verre et bouchons blancs comme autrefois), fromage frais moulés à la louche et égouttés naturellement ou bien encore fabrication traditionnelle en bassine ou en cuve des fromages, salés manuellement et affinés en cave. Des techniques précises qui rassurent les consommateurs et laissent aux fromages toute le temps d’arriver à maturité, sous le regard leurs maitres affineurs.

La fierté du terroir Auvergne-Rhône-Alpes

Un parcours d’exception, que Jean-Luc Genin sait aussi devoir à ceux qui lui ont fait confiance : ‘’Chef d’entreprise ce n’était pas mon métier, j’ai suivi des formations, j’ai appris mais j’ai aussi été soutenu et accompagné. Dès mes débuts, j’ai pu compter sur le Conseil Régional, Départemental, le Comité d’Expansion Economique de l’Allier ou Vichy Val d’Allier Développement pour mon aménagement. Ne pas faire ses démarches seul, se sentir écouté, ça encourage à avancer’’. L’industriel, chef d’entreprise et fromager qu’il est, a aussi vu son travail récompensé en 2013 par le Prix de la Performance commerciale à l’international décerné par les Dirigeants Commerciaux de France.

En 2017, la société va agrandir son site de St Just en Chevalet en construisant un nouvel atelier de 800 m². Un investissement pour mieux accompagner, notamment, l’ergonomie de travail des salariés. En prévision de cet agrandissement, 5 salariés ont été embauchés sur 5 ans. ‘’ Ce qui me rend le plus fier aujourd’hui c’est de voir notre belle notoriété, nos marchés en expansion et notre gamme de produits. Mais le plus important c’est l’équipe qui m’accompagne et que je sens fière de ce qu’ils font et de nos produits’’. De quoi continuer encore de belles années à donner du plaisir à des clients fidèles, qui ont su reconnaître tout le bon de la Société Laitière de Vichy.

logo Vichy Val d'Allier



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !