webleads-tracker

Numérique et informatique

Le Smart Enterprise Club devient Up numérique !

Le Smart Enterprise Club devient Up numérique !
A gauche, Jean-Pierre Barros (Capidev) Président des DCF du Rhônes et à droite Alban Guyot (Réseau Up Numérique)

C’est Alban Guyot, le responsable du Smart Enterprise Club, qui l’a annoncé en ouverture de la conférence réalisée le 10 mars à Lyon en partenariat avec Cap’Tronic et Orange Business Service : Dorénavant ne l’appelez plus « Smart Enterprise Club », le 1er club français des dirigeants concernés par la transition numérique se nomme désormais Up Numérique !


Réservé aux dirigeants d’entreprises, de tous secteurs d’activité confondus, le Smart Enterprise Club, créé en septembre 2014, ambitionne de fédérer et d’accompagner les dirigeants d’entreprises dans leurs enjeux stratégiques grâce à la transformation numérique par de l’échange d’expérience et de bonnes pratiques. Le réseau est animé avant tout par les dirigeants eux même ainsi que par un écosystème de partenaires.

Fort de l’adhésion de 275 membres dirigeants, le réseau propose de nombreux rendez-vous mensuels pour échanger sur une thématique liée au numérique que ce soit lors d’un atelier petit-déjeuner, d’une conférence ou d’une visite d’entreprise. Une plateforme collaborative dédiée (http://www.upnumerique.com), développée par Visiativ, permet de prolonger l’échange au-delà de ces rencontres et de prolonger le débat par le partage d’idées et de bonnes pratiques en ligne.

Ce mardi 10 mars, Alban Guyot, l’animateur du réseau, réservait une surprise à la centaine d’invités présents dans les salons du Novotel Lyon Bron ou derrière leurs ordinateurs puisque la conférence était retransmise sur le Web.

Après avoir rappelé que 80% des adhérents étaient des acteurs de l’industrie, du retail et des services concernés par les problématiques de la transformation numérique, Alban Guyot annonçait un changement de nom pour un réseau qu’il conviendrait dorénavant d’appeler « Up Numérique ».

Ce changement de nom, Alban Guyot l’accompagnait de plusieurs annonces concernant la vie et l’actualité du réseau : la création de nouveaux événements réservés aux adhérents – des séminaires et des visites d’entreprises – la mise en place d’une journée de congrès national sur le thème de l’entreprise du futur réunissant plus de 800 décideurs et enfin la mise en ligne d’une nouvelle plateforme plus collaborative et sociale réunissant de nouvelles fonctionnalités (un webmag, des outils d’auto-diagnostic, un annuaire plus complet réservé aux adhérents,…).

Alban Guyot saluait également l’arrivée de 5 nouveaux partenaires : Synomia – agence conseil en Data analytics, Lamy Lexel – cabinet d’avocats d’affaires, Strategeex – éditeur et intégrateur de solutions de stratégie d’entreprise, Web International School – école spécialisée dans la formation continue des métiers du web et RSM – réseau de cabinets d’expertise comptable, d’audit et de conseils.

Entre septembre et décembre dernier, 17 évènements ont déjà été organisés par le réseau, démontrant, s’il en était encore besoin, la vitalité et l’intérêt des décideurs français sur la thématique de la « transition numérique ». Du monde, il y en avait encore beaucoup ce mardi 10 mars pour assister à la conférence sur le thème « Les objets connectés, quelles opportunités pour nos entreprises ? »

Cap’Tronic : l’amélioration de la compétitivité des PME françaises

C’est Jean-Marc Alloua, responsable de Cap’Tronic qui ouvrait la soirée en présentant l’Association JESSICA FRANCE, fondée par le CEA et Bpifrance, structure portant Cap’Tronic, un programme avec pour objectif l’aide des PME françaises, quel que soit leur secteur d’activité, dans le cadre de l’amélioration de leur compétitivité grâce à l’intégration de solutions électroniques et de logiciels embarqués dans leurs produits.

Forte de vingt-quatre Ingénieurs répartis sur le territoire et de plus de 800 PME adhérentes, Jean-Marc Alloua rappelait aux décideurs présents que les services du programme Cap’Tronic, au cœur d’un marché du numérique et des objets connectés en pleine évolution, leur était largement ouvert.

Les objets connectés, quelles opportunités pour nos entreprises ?

Présent dans plus de 160 pays et disposant du réseau le plus étendu au monde, Orange Business Services est le leader des solutions de communications pour les entreprises en France mais également l’un des leaders mondiaux.

Pierre-François VALTON -Directeur Commercial Régional Sud-Est, chez Orange Applications for Business et Jean-Luc AUDIGIER – Business Partner M2M, chez Orange Applications for Business, prenaient la parole pour un exposéparticulièrement riche, illustrant au travers de cas clients, une vision concrète de l’intégration des objets connectés dans des domaines aussi variés que le retail, la location de grues, le médical, la collecte des ordures ménagères, les machines à café ou bien encore la vente de chaudières.« Nous passons actuellement d’un monde de machines connectées à celui d’objets et de personnes connectées sur tous lieux et tout le temps. » martelaient les experts Orange Business Services.L’argumentation développée par les deux experts portait visiblement ses fruits. Prises de notes et nombreuses questions à la fin du débat démontraient de l’intérêt porté par les décideurs présents.

Rappelant les étapes nécessaires et compétences indispensables à la mise en œuvre d’une stratégie autour des objets connectés, les deux experts terminaient leur présentation en précisant que la vocation d’Orange Business Services était accompagner tous les décideurs sur ces nouveaux marchés, en proposant des solutions complètes, soutenue par des capacités internes importantes.

C’est autour d’un verre et en toute convivialité que les décideurs présents terminaient ensuite la soirée, non sans poursuivre le débatsur les enjeux du numérique en général et des objets connectés en particulier.

logo_up_numerique

 

 

Réseau Up Numérique
http://www.upnumerique.com

[jcarousel source=”post” link=”image” size=”155×155″ limit=”20″ items=”3″ speed=”400″ margin=”10″]

 

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !