webleads-tracker

Tendances Éco

Atout | Le tourisme thermal se développe

Atout  | Le tourisme thermal se développe

Les 24 stations thermales, dont certaines de renommées comme Évian ou Vichy, représentent la diversité de l’offre de la région parmi un peu plus d’une centaine en France. Riches de leur histoire mais résolument tournées vers l’avenir, ces stations tendent à se positionner au-delà des vertus thérapeutiques pour lesquelles elles sont reconnues, et à se présenter plus globalement comme des îlots de mieux-être et de sérénité́.


Pour cela plusieurs établissements ont entamé des gros travaux de modernisation leur permettant de diversifier leur offre. De nouveaux établissements dont l’architecture et les fonctionnalités sont complètement repensées, sortent de terre.

Châtel-Guyon, le groupe France Thermes ouvre en 2020 son Resort thermal, Aïga, dédié́ à la « pleine santé ». À Vals-les-bains en Ardèche, l’établissement thermal bénéficie également d’un large plan de modernisation et de réhabilitation. Ainsi les espaces sont redistribués et de nouveaux lieux sont créés comme une cuisine pédagogique. Un nouveau spa, le Séquoia Redwood, d’une surface de 1500 m2 offrant un parcours sensoriel innovant, ouvrira également en août 2020.

En faisant le pari de développer des offres mieux-être et pleine santé, les stations thermales répondent ainsi à l’intérêt croissant du grand public pour les activités et séjours liés au ressourcement.

Deux fédérations, « Auvergne Thermale » et « Rhône-Alpes Thermal », coordonnent les actions des 24 stations thermales. Elles font la part belle aux spécificités de chacune en termes de vertus et cures thermales, de prévention santé et d’environnement touristique.

Au cœur d’une région marquée par ses montagnes et riche de ses eaux aux multiples bienfaits, 24 stations thermales constituent, en Auvergne-Rhône-Alpes, des destinations de choix pour un public séduit par la prévention santé. L’enjeu d’avenir consiste à élargir son offre pour se positionner sur le bien-être thermal et l’optimisation du capital santé. Prendre soin de soi, pour rester en bonne santé plus longtemps en améliorant sa qualité́ de vie afin de mieux vivre sur le long terme. Suite à une enquête menée en 2018 auprès de 5400 prospects du bien-être a permis de mettre en évidence deux types de profils.

Les adeptes prêts à déclencher un séjour dédié au bien-être et les opportunistes pratiquant une ou plusieurs activités de bien-être à l’occasion de leur séjour touristique.

Les stations thermales de la région, dont certaines de renommée mondiale, ont toutes les qualités pour répondre à la demande de ces clientèles : des eaux thermales dont les bienfaits thérapeutiques sont reconnus, des équipements modernes et renouvelés, du personnel qualifié le tout réuni au cœur de destinations touristiques de notoriété internationale.

Pour accompagner cette dynamique, un plan thermal ambitieux a été voté par la Région en 2016.
15 stations ont été retenues et bénéficient du soutien de la Région. Fin 2019, plus de 10 M€ avaient été engagés pour soutenir des projets d’investissements de près de 60 M€. Ces projets ont permis de moderniser ou de créer des spas et des espaces dédies aux clientèles bien-être mais encore de valoriser le patrimoine culturel, architectural et paysager d’exception dont jouissent les villes thermales d’Auvergne-Rhône-Alpes (embellissement des parcs thermaux, mise en lumière, amélioration des accès aux thermes, végétalisation des espaces…).



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !