webleads-tracker

Industrie

Légère mais réelle accélération de croissance

Légère mais réelle accélération de croissance

Les indicateurs de la Banque de France ont passé aux cribles le comportement de plus de 4200 entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Les perspectives s’améliorent pour l’activité, l’investissement et l’emploi dans l’industrie, les services et la construction.


2017 a marqué une nette amélioration du climat des affaires. Selon un point d’étape à l’initiative de la Banque de France, l’indicateur du climat des affaires dans l’industrie se situait ainsi à 107 en décembre, soit son niveau le plus élevé depuis février 2011. L’amélioration s’observe notamment pour la production de biens (+1,9% en 2017 contre + 0,2% en 2016), pour la construction (respectivement + 2,4% contre + 0,1%) mais aussi pour les services marchands (+2,8% contre +1,4%). Pour le deuxième mois consécutif, la production des entreprises industrielles de la région plafonne à un niveau qui reste toutefois soutenu.

Des commandes plus stables

Compte tenu des entrées de commandes stables, les carnets demeurent toujours bien garnis mais ne progressent plus. Dans le secteur des services, l’activité se consolide sur un rythme de croissance un peu plus modéré que précédemment. Les perspectives sont optimistes mais le besoin de personnels reste une forte préoccupation pour les chefs d’entreprises comme le montre le recours toujours plus important aux intérimaires.

Toutefois, l’accélération de la croissance ne doit pas cacher le fait que perdure un décalage défavorable entre la France et ses grands partenaires de la zone euro.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !