webleads-tracker

Tendances Éco

Pandémies | Les assureurs ne couvriront pas les entreprises

Pandémies  | Les assureurs ne couvriront pas les entreprises

Les assureurs ne couvriront pas les entreprises en cas de pandémies futures sans l’aide de l’État. C’est à priori ce qui semble se dessiner dans la profession et les milieux autorisés.


Les futurs contrats d’assurance des entreprises ne couvriront pas les pertes liées à une prochaine pandémie. La Fédération française de l’assurance vient de le déclarer. Une manière de placer le gouvernement face à son engagement de créer un nouvel outil de protection des entreprises… auquel l’État devra apporter son soutien financier.

C’est ce que souhaite la Fédération française de l’assurance (FFA) dans une tribune de sa présidente, Françoise Lustman : Les assureurs sont en train de préciser, pour les contrats qui le justifient, l’exclusion de la pandémie.”Il doit désormais être clair que nous, assureurs et réassureurs privés, ne pouvons porter seuls un tel risque”.

Alors que nombre d’entreprises vont être appelées à signer leurs nouveaux contrats pour 2021, la FFA le dit donc clairement : les pertes d’exploitation causées par une pandémie ne seront pas remboursées, ou du moins pas par elles seules. En cause, le refus par les assureurs d’indemniser les pertes d’exploitation, normalement couvertes en cas d’incendie, accident, bris de machine, inondation ou, parfois, de fermeture administrative.

Aujourd’hui et face à ce qui s’annonce, certaines questions surgissent : Quelles seront les conséquences juridiques d’une telle décision ? Comment les entreprises peuvent-elles se défendre ? Comment l’État pourrait-il se substituer aux assureurs ? Par quel mécanisme ?

Les prochains mois devraient apporter des éléments de réponse.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !