webleads-tracker

Clubs, syndicats, clusters et réseaux

Les Business Angels d’Auvergne en action au côté de la coordination régionale des business angels Auvergne Rhône-Alpes pour le développement de nos territoires

Les Business Angels d’Auvergne en action au côté de la coordination régionale des business angels Auvergne Rhône-Alpes pour le développement de nos territoires

France Angels, la coordination régionale Auvergne Rhône-Alpes, ont organisé récemment à Lyon le France Angels TOUR sur le thème est « Investir dans les PME innovantes ».


Un moment privilégié pour permettre à Auvergne Business Angels et à son président Eric Borias, lui-même dirigeant de société, de faire un point sur l’enjeu économique majeur pour l’avenir de notre région, maillage d’entreprises porteuses de croissance et d’emplois.

Pourquoi un tel événement ?

A l’origine de cette rencontre, l’envie de présenter des start-ups qui changent les usages et le quotidien de chacun, via leurs capacités à innover, que se soit en termes d’évolution technologique ou de process. L’idée est aussi de susciter l’envie aux investisseurs privés d’investir dans ces PME. Dans ce cadre, les Business Angels ont présenté leur démarche d’accompagnement des PME, pour que ces entreprises investies deviennent des “Success Stories”. En réunissant les divers écosystèmes de l’innovation, les France Angels ambitionnent de structurer les démarches d’investissement grâce à un réseau professionnel et organisé.
Pour se créer, exister et croître ces entreprises innovantes ont donc besoin d’être financées et accompagnées ; c’est là qu’interviennent les Business Angels.

Pourquoi devenir Business Angels ?

 

La motivation citoyenne pour le développement des entreprises et des emplois est au centre de la démarche !
Loin de l’image d’investisseurs fortunés et spéculateurs qui leur collent à la peau, les Business Angels sont là pour soutenir des projets qui répondent à des besoins et des usages nouveaux et surtout pour être des moteurs dans la création d’entreprises.
Ils espèrent voir ainsi les start-up se transformer, à termes, en entreprises de taille intermédiaire, pourvoyeuses d’emplois sur nos territoires.

Ces investisseurs de proximité investissent leur propre argent dans le capital d’entreprises et mettent en plus gracieusement à disposition des dirigeants leurs compétences, leur expérience et leurs réseaux relationnels.
Plus que l’investissement financier, la motivation première est de participer à une aventure entrepreneuriale et au développement de jeunes entreprises.

Côté montant, il n’existe pas d’obligation formelle pour devenir Business Angels, mais la norme est d’investir autour de 5 000 à 10 000 euros par an. Chaque Business Angels prend librement sa décision lors des tours de table selon sa situation du moment, ses investissements déjà réalisés, l’intérêt qu’il porte à l’activité, les autres opportunités présentes, etc. Pour minimiser le risque, il est conseillé de se constituer un portefeuille assez diversifié et de ne pas investir plus de 5% de son patrimoine financier.
Les tours de table, toujours minoritaires, pour Auvergne Business Angels, s’échelonnent entre 50 000 à 150 000 euros. Cet apport de fonds propres permet à ces jeunes entreprises de solliciter plus facilement les crédits auprès des institutions financières et des autres réseaux d’accompagnement.

France Angels qui fédère les 76 réseaux de Business Angels sur toute la France dont Auvergne Business Angels, recense plus de 4 000 Business Angels qui ont investi en 2015 plus de 40 M€ et ont créé ou maintenu plus de 3 000 emplois.



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !