webleads-tracker

Banques, assurance, prévoyance

Les dispositifs pour réduire sa facture fiscale avant la fin de l’année !

Les dispositifs pour réduire sa facture fiscale avant la fin de l’année !

L’épargne retraite, la complémentaire santé, le crédit-bail mobilier, le chèque emploi service, le chèque restaurant… Les équipes du Crédit Agricole Centre France délivrent aux chefs d’entreprises, artisans, commerçants, professions libérales, des dispositifs efficaces et utiles permettant de réduire la facture fiscale avant fin décembre 2014.


« La fin d’année approche et il est encore temps pour les dirigeants d’optimiser leurs réductions ou déductions fiscales. Banquiers, nous connaissons les dispositifs permettant d’alléger l’addition en bénéficiant des niches fiscales légales. Nous avons identifié 5 dispositifs très faciles et rapides à mettre en œuvre mais encore faut-il le faire avant le 20 décembre 2014 pour les professionnels qui clôturent leur exercice au 31 décembre. », constate François Guesdon, Responsable du Marché des Professionnels du Crédit Agricole Centre France.

L’épargne retraite

Entrepreneur indépendant, il est possible de déduire vos versements tout en constituant progressivement un capital qui sera versé sous forme de rente lors de votre départ en retraite, notamment grâce à l’offre ACCORDANCE (contrat dit « Madelin »).

Pour les entreprises d’au moins un salarié, l’offre PER CONVERGENCE (contrat d’épargne salariale – épargne retraite) permet de réduire l’abondement que le dirigeant déduit du bénéfice imposable jusqu’à 9 010 € par an et par bénéficiaire, le tout étant exonéré de charges sociales et patronales. A noter que même l’employeur non salarié peut en profiter à titre personnel.

La complémentaire santé

La complémentaire santé des dirigeants non-salariés bénéficie également du cadre fiscal de la loi Madelin qui permet de déduire le montant des cotisations versées du revenu imposable. Outre l’optimisation fiscale, ne pas se soucier du coût de ses frais médicaux, c’est particulièrement utile quand votre santé est l’élément clef de la pérennité de votre entreprise, non ?

 Le crédit bail mobilier

Financer des biens mobiliers (matériels d’exploitation de l’entreprise) en crédit-bail permet de déduire fiscalement la totalité les loyers. Ces loyers constituent une charge de l’exercice et sont imputés dans les charges d’exploitation de l’entreprise au compte de résultat. La répercussion immédiate est une réduction du montant du résultat imposable au titre de l’impôt sur les bénéfices, selon les règles fiscales en usage. En crédit classique, seuls les intérêts d’emprunts sont déductibles. Si le locataire opte pour un premier loyer majoré (jusqu’à 30% du montant de l’investissement), celui-ci est également déductible du résultat (suivant l’arrêt du conseil d’état mars 2011). »

 Le chèque emploi service universel (CESU)Pass_cesu_bleu_rose

Titre spécial de paiement réservé aux prestations de services (ménage, garde d’enfants, jardinage, etc.), le chèque emploi service est exonéré de cotisations sociales et ouvert aux salariés comme aux dirigeants. Le CESU permet de déduire jusqu’à 1 830 € par bénéficiaire du bénéfice imposable, soit pour deux co-gérants … 3 660 €.

N° VERT 0 800 807 018

Le chèque restaurantCheque_restaurant_bleu_rouge

Le chèque restaurant permet au dirigeant de valoriser ses employés en leur offrant du pouvoir d’achat au quotidien. Plébiscité par les collaborateurs, cet avantage salarial est exonéré de charges fiscales et sociales. Il peut se mettre en place, se retirer ou voir sa valeur modérée à tout moment sur la seule décision du chef d’entreprise.

N° VERT 0 800 877 193

Les conseillers du Crédit Agricole Centre France restent à la disposition des chefs d’entreprises pour tous renseignements complémentaires en contactant leur agence ou en appelant au :

Numero vert cacf

 Credit-Agricole-Centre-France

 

 

 



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !