webleads-tracker

BTP, Construction, Immobilier

Les immeubles Silex 1 et 2 vont étoffer la skyline de la Part-Dieu à Lyon

Les immeubles Silex 1 et 2 vont étoffer la skyline de la Part-Dieu à Lyon

Avec ses 129 mètres de hauteur, la tour Silex 2 va venir enrichir la « skyline » de la Part-Dieu, à Lyon, de son architecture originale. Silex 1, son petit frère est déjà en cours avec des travaux de gros œuvre qui se terminent. La livraison de ce premier immeuble et de ses 9 400 m2 de bureaux, dont une partie sera dévolue à BNP Paribas, est prévu pour l’année prochaine.


129 mètres signés Ma Architectes et Arte Charpentier

« Silex ». Pour un immeuble moderne, une dénomination qui fleure bon l’âge de la pierre (cf « Silex in the city »…) plutôt que l’architecture contemporaine. Pourtant, lorsqu’on observe la maquette et la vidéo de présentation du la future tour de 23 étages et 129 mètres), signée Ma Architectes et Arte Charpentier, on ne peut qu’être favorablement impressionné. Le geste architectural est fluide, élancé et pour une fois, original. Ce sera donc la quatrième tour d’une « skyline », successivement composée par le Crayon, la tour ronde dite du Crédit Lyonnais (165 mètres), la Tour Oxygène (110 mètres), et la tour Incity,  dernière en date et la plus haute, inaugurée cette année (200 mètres).

A la place de l’ancienne tour EDF

En lieu et place de l’ancienne tour EDF, où l’électricien avait installé son siège régional, « Silex 2 » sera composée de deux immeubles accolés. Elle accueillera  2 500 personnes sur ses 30 700 M2. La commercialisation des plateaux de bureaux est d’ores et déjà lancée. Avec un taux de vacance de 3 %, le quartier d’affaires de la Part-Dieu souffre d’une pénurie de bureaux. La commercialisation devrait donc aller bon train.

143 millions d’euros d’investissement

Les atouts mis en avant par l’investisseur, devrait convaincre les grosses entreprises, administrations ou ETI, les cibles désignées, de s’y installer. On trouvera notamment au sein de cette nouvelle tour, deux restaurants proposant 1 200 couverts, une conciergerie multi-services, un auditorium en gradins de 140 places, mais aussi un espace de fitness de 260 m2, avec accès terrasse. Cerise sur le gâteau, ou plutôt sur le plancher, au 21ème étage, une brasserie  haut de gamme d’une capacité de 40 couverts. Avec un investissement important , d’environ 143 millions d’euros, les travaux ne seront lancés que dès qu’un nombre assez important de mètres carrés seront réservés.

Silex 1 : le gros œuvre terminé

Le petit frère de Silex 2, Silex 1, est quand à lui déjà bien avancé. Le gros œuvre est terminé et ses huit niveaux offrent 9 385 m2 de bureaux, susceptibles d’accueillir 720 postes de travail. Là encore, cet immeuble de 35 mètres de hauteur va pouvoir adoucir le cadre  bétonné de la Part-Dieu, puisque « Silex 1 » accueillera deux patios paysagers de 100 m2, ainsi qu’un jardin de 610 m2. Sa livraison est prévue pour le début 2017.

BNP-Paribas en figure de proue

On connaît déjà le principal locataire de l’immeuble. 30 % de la surface est en effet déjà louée par BNP-Paribas, qui occupera 2 811 m2 de surface. Du fait d’une taille et d’une hauteur plus réduite, l’investissement est inférieur à celui de son grand frère, « Silex 2 », à environ 47 millions d’euros.

Au total, avec ces deux nouveaux immeubles,  40 000 m2 de bureaux supplémentaires seront mis sur le marché, soit près de 3 % de l’offre actuelle. De quoi permettre à la Part-Dieu de maintenir son leadership, d’autant que d’autres tours et d’autres immeubles sont  dans les tuyaux : Sky 56 (30 000 m2 en 2018), ainsi que Two Lyon (60 000 m2), en 2022. Pour ne citer que les projets les plus lourds…

Vidéo de présentation

Silex² – Immersion totale from FDR on Vimeo.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !