webleads-tracker

Information économique locale

Actu

Les villes d’eaux du Massif central à l’heure européenne

Les villes d’eaux du Massif central à l’heure européenne

À l’occasion de ses 10 ans, l’EHTTA (European Historic Thermal Towns Association), a organisé, en partenariat avec l’association la Route des Villes d’Eaux du Massif central et l’Office de tourisme de Spa en Belgique, quelques temps forts de célébration destinés aux 50 membres du réseau répartis sur 17 pays.


À Bruxelles puis à Spa, l’une des deux stations thermales de Belgique, les villes d’eaux du Massif central ont été à plusieurs reprises mises à l’honneur.

La marque « Les Accros du Peignoir » développée par la Route des Villes d’Eaux du Massif central a été présentée à l’espace de la région Wallonie à Bruxelles puis à l’hôtel de ville de Bruxelles avant que l’emblème national de Belgique, le Manneken-Pis, ne soit revêtu lui-même du fameux peignoir.

L’élection du nouvel exécutif d’EHTTA lors de l’Assemblée générale d’EHTTA organisé à Spa, avec l’élection d’Éric Brut en tant que Vice-Président du réseau en charge du volet administratif et financier.

« C’est un grand honneur pour moi de représenter les villes d’eaux du Massif central au sein de ce réseau européen et d’accéder au poste de Vice-Président d’EHTTA. Le patrimoine thermal est un formidable témoignage pour les générations futures de l’histoire européenne des villes d’eaux. » Explique Éric Brut, Directeur général de la Route des Villes d’Eaux du Massif Central et Vice-Président d’EHTTA.

Cette implication européenne qui a commencé il y a une dizaine d’années permet aujourd’hui de développer des projets de coopération qui positionne bien notre écosystème thermal régional à l’échelle européenne.

Le thermalisme auvergnat et les villes d’eaux du Massif central sont aujourd’hui fortement impliqués dans des projets européens, dont le projet InnovaSPA coordonné par Thermauvergne dont l’objectif est l’échange de bonnes pratiques entre 8 régions thermales en Europe.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !