webleads-tracker

Formation, éducation

L’incubateur fBS : un mécénat de compétences à destination des porteurs de projets

L’incubateur fBS : un mécénat de compétences à destination des porteurs de projets
Fabrice Cailloux, directeur de l’incubateur fBS.

Créé en 2009 sous la marque Groupe ESC Clermont, , l’incubateur de l’Ecole Supérieure de Commerce prend une nouvelle dimension dans le cadre de fBS et propose un environnement favorisant la création d’entreprises innovantes. A la clé : un accompagnement sur-mesure, la mise en réseau des porteurs de projets et des programmes de formations ad hoc.


La vocation de l’incubateur fBS consiste à « proposer un écosystème qui favorise la création d’entreprises innovantes pour qu’elles soient leaders sur leur marché. L’incubateur va surtout stimuler l’esprit entrepreneurial des porteurs de projets. », explique Fabrice Cailloux, directeur de l’incubateur fBS.

« Depuis la rentrée 2013, nous nous attachons à professionnaliser l’incubateur qui va devenir un outil pour le développement économique de notre territoire. Nous le mettons en place en synergie avec tous les acteurs de la région, par exemple avec BUSI, l’incubateur des entreprises innovantes en Auvergne. En termes de positionnement, nous nous situons entre BUSI et les acteurs institutionnels puisque nous intervenons sur les innovations de marché. »

Avant de pouvoir intégrer l’incubateur fBS, les porteurs de projets sont soumis à une sélection par un comité académique qui se réunit en janvier et juin. En janvier 2014, ce sont 30 dossiers de candidature qui ont été déposés – soit trois fois plus qu’en 2013 –. 12 projets ont été retenus dont 60 % en lien avec le numérique. L’incubateur est réservé en priorité aux étudiants fBS ainsi qu’aux 37 000 diplômés de l’école. Et l’engouement que l’on observe cette année en termes de projets tient, entre autres, au nouveau positionnement fort de fBS axé sur l’entrepreneuriat et l’innovation.

L’incubateur s’ouvre aussi aux entrepreneurs qui souhaitent bénéficier de ses services et suivre une formation afin d’apprendre les nouvelles méthodologies de création d’entreprise.   « Aujourd’hui, il faut davantage créer un client plutôt qu’un produit. fBS propose une pédagogie innovante afin de favoriser l’émergence de projets nouveaux qui sauront apporter des solutions différentes, et créer ainsi la richesse de demain. »

Outil d’accompagnement pour les porteurs de projets, l’incubateur fBS apporte des conseils sur les différents aspects du projet de création, de la faisabilité commerciale au business plan. Il favorise de la même manière la mise en réseau des différents acteurs économiques (organismes d’accompagnement, entrepreneurs, experts, financeurs potentiels, etc.).

« Nous avons organisé, il y a quelques jours, le premier Afterwork de l’incubateur, au Hpark, où étaient réunis, dans une ambiance très conviviale, une soixantaine d’acteurs locaux, dirigeants d’entreprises, investisseurs potentiels et 25 porteurs de projets. L’objectif : générer des rencontres, des échanges, des idées nouvelles, créer un environnement favorable et un réseau actif autour de nos jeunes. C’est une initiative que nous renouvellerons périodiquement. »

Une douzaine de chefs d’entreprises souhaitent s’investir dans l’incubateur pour coacher et partager leurs expériences. L’incubateur BUSI, l’ARDTA, Clermont Communauté, le cluster TIC sont d’ores et déjà partenaires. fBS travaille aujourd’hui à la création de partenariats inter-écoles, s’appuyant sur les Doubles Diplômes existants avec les Grandes Ecoles d’Ingénieurs clermontoises.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !