webleads-tracker

Auvergne

L’Indigo, couleur du travail et de la fraternité, s’invite à Clermont-Ferrand !

L’Indigo, couleur du travail et de la fraternité, s’invite à Clermont-Ferrand !

L’exposition Indigo, vêtements et textiles du monde qui a rencontré un franc succès à Paris s’est installée durablement le 20 mai 2015 au musée Bargoin.


Catherine Legrand commissaire de l’exposition, créatrice textile, auteure d’ouvrages sur le textile et collectionneuse passionnée et Christine Bouilloc, directrice du musée Bargoin, ont accueilli, toutes de bleu vêtues, leurs invités qui avaient également respecté le « Dress code Indigo ». Elles les plongent dans un océan de bleus les plus variés et les entrainent dans un voyage initiatique et dépaysant plein d’émotion et de sensibilité. Après les avoir fait parcourir un véritable tour du monde à la rencontre des artisans, elles leur font découvrir les textiles et les vêtements bleus de la Chine à Taïwan, du Laos au Vietnam, de la Thaïlande à l’Indonésie sans oublier le Japon et l’Afrique. L’Odyssée s’achève en beauté à Clermont-Ferrand avec l’exposition de « bleus de travail d’ouvriers Michelin » suspendus au plafond du musée Bargoin, temple clermontois du textile.

Bleu…la couleur préférée des Européens

Le bleu, couleur préférée des Européens, est désormais dignement célébrée et magnifiée au musée Bargoin jusqu’en janvier 2016. Couleur de la sagesse, de l’intime, du sensible et de l’émotionnel que l’on retrouve aussi bien dans la symbolique de la Vierge et que dans celle de la Papesse des Tarots de Marseille, le bleu, mystérieux et difficile à fixer directement sur le tissu, se décline à l’infini à travers l’expression d’une incroyable diversité de nuances et de tons au diapason de la couleur noire. A quand le « Soulages » du bleu pour donner à l’Indigo toute sa dignité en célébrant tout à la fois, sa profonde spiritualité, sa magnificence royale, sa solennité républicaine et sa simplicité laborieuse ?

L’Indigo…symbole de la fonction productrice et artisanale

L’Indigo est la couleur de la troisième fonction, productrice et artisanale. Il est le compagnon bienveillant du travailleur, quel que soit son métier ou son art, qui dépasse les clivages sociaux et s’affranchit des différences en reliant et rassemblant les travailleurs du monde entier. Grand témoin de cette alchimie bénéfique : le « Jean », vêtement intemporel et universel, traduit cette capacité de l’Indigo de transcender les différences entre les hommes quelle que soit leur origine ethnique, sociale, professionnelle et culturelle et à exalter les valeurs universelles que sont la fraternité, la bienveillance et la coopération.

L’Indigo…au cœur du management multiculturel

L’indigo s’invite dès lors au cœur du management multiculturel et s’enracine sur les mêmes valeurs fondamentales. Il nous permet de nous éloigner de la recherche exacerbée de la satisfaction de nos besoins matériels immédiats et d’opérer une métamorphose en nous invitant à passer « de l’autre côté du miroir» là où l’altruisme et la bienveillance prennent le pas sur l’égoïsme. Alchimiste, il met au centre des préoccupations du management le retour de l’émotionnel et du sensible, comme conditions nécessaires pour permettre aux collaborateurs de renouer avec le plaisir, le courage et l’engagement.

C’est ainsi qu’il permet à tous de retrouver l’envie de se responsabiliser, de créer, de coopérer et de s’impliquer dans son activité professionnelle en mobilisant sa singularité professionnelle. Symbole d’une Économie revisitée qui met au centre de ses préoccupations, la paix, la bienveillance, la responsabilisation, le courage et la coopération, nous accueillons cette nouvelle exposition avec beaucoup d’enthousiasme, de plaisir et de sérénité.

Reste à se laisser emporter puis envouter par le charme bienveillant et intemporel et la douceur sensuelle à la fois surprenante et sécurisante de cette exposition d’exception abritée par le musée Bargoin qui porte à nouveau la culture Clermontoise à l’apogée de son firmament Indigo.



Une chronique

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !