webleads-tracker

Information économique locale

Start-up

L’offre funéraire évolue

L’offre funéraire évolue

A l’occasion de ce week-end prolongé de la Toussaint les Français catholiques ou non se sont rendus dans les cimetières pour fleurir les tombes. La célébration de cette fête existe depuis plusieurs siècles, mais paraît avoir un impact différent aujourd’hui.


Toussaint a l’origine n’est pas issu des textes bibliques. Institué au IVe siècle pour célébrer les martyrs en Orient. Puis au Vème siècle à Rome. Elle deviendra plus tard la célébration en l’honneur de tous les saints. Au début fixé le dimanche avant Pentecôte, le 13 mai puis en 830 le pape Grégoire III change la date pour le 1ernovembre.

Le nombre français allant fleurir les tombes lors de la Toussaint diminue. En 2015 ils représentaient 23% de la population alors qu’ils n’étaient plus que 19% en 2017. Cela s’explique par le fait que cette habitude se perd et que les Français n’attendent pas forcément cette occasion pour aller fleurir les cimetières.

Le XXIe siècle se traduit par un mode de consommation différent dans tous les secteurs, et une demande qui évolue notamment grâce au numérique.

Les demandes funéraires aussi, en 2018, 59% des Français ont une préférence pour la crémation plutôt que pour l’inhumation. Il y a 40 ans, seulement 1% de la population se disait préférer la crémation. Ceci illustre une société qui change et les mœurs aussi.

Le numérique révolutionne le marché des monuments funéraires avec une offre attractive.

Depuis maintenant, 20 ans, la société France Tombale propose des produits funéraires à juste prix. Que ce soit des monuments funéraire ou même cinéraire allant jusqu’aux accessoires, et tout cela de manière personnalisée.

Il est désormais possible de dessiner des monuments funéraires et ils sont ensuite conçus sur mesure, grâce à la réalisation d’une représentation en 3D. Ce qui permet aussi de visualiser au mieux. Les machines réalisent à l’identique les fichiers du logiciel de création 3D. Il est possible de monter son monument seul, proposé en kit ce qui permet plus d’économie, et est livré partout en France. La découpe 3D permet de faire des motifs impossibles à réaliser à la main. Ces différents produits sont accompagnés d’un service client personnalisé et à l’écoute qui permet aux clients d’être écoutés et conseillés au mieux.

Cette start-up réalise en moyenne 50 monuments par semaine.

 

 



Publi-rédactionnel

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !