webleads-tracker

Start-up

LumApps : Etats-Unis et Japon dans la ligne de mire

LumApps : Etats-Unis et Japon dans la ligne de mire

LumApps, éditeur de logiciels dans l’écosystème Google, spécialisé dans la création d’un portail intranet social et collaboratif, intégré à la G Suite et dédié aux entreprises, a vu sa notoriété s’envoler après avoir reçu le prix « Google Cloud Global Partner for Solution Innovation ». Pour poursuivre ses développements et renforcer son activité à l’international, cette start-up rhônalpine a levé 8M$ auprès du fonds IDInvest.


À l’origine du projet, Lionel Grivel et Sébastien Ricard se lancent dans l’entrepreneuriat en intégrant les solutions Google Entreprise, puis développent leurs propres applicatifs. Rejoints par Elie Mélois, ils créent LumApps en 2012 autour d’un produit phare : un hub pour les entreprises, accessible à tous leurs utilisateurs et réunissant dans un espace central la communication interne et les outils professionnels de la G Suite. Cette plateforme permet à la fois aux employés et à l’entreprise de communiquer, avec la possibilité de créer des communautés pour un travail collaboratif.

Un développement à l’échelle internationale

Fondée à Tassin (69) avec des bureaux à Paris, Londres, New-York, San Francisco, Austin et Tokyo, LumApps souhaite renforcer sa présence à l’international, notamment auprès des clients les plus importants de Google, installés aux États-Unis, au Japon et dans la région Asie-Pacifique. Accompagnés depuis le démarrage de leur aventure entrepreneuriale par Lamy Lexel Avocats Associés, Lionel Grivel et Sébastien Ricard ont de nouveau fait appel à Michel Masoëro, avocat associé, et Céline Delaporte, avocate, qui les ont conseillés tout au long de cette opération stratégique.

Une croissance au rendez-vous

La société a finalisé en 2017 une levée de fonds d’un montant global de 8M$ auprès de IDInvest, conseillé par Gide. Les effectifs seront ainsi renforcés dans les mois à venir aux Etats-Unis, (LumApps figure dans le Top 100 des sociétés qui recrutent en France dans le numérique) pour conquérir les très grandes entreprises internationales, avant d’attaquer l’an prochain le marché des ETI. objectif : soutenir une forte croissance, estimée à 250% pour cette année.

 

 



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !