webleads-tracker

Tech & Innovation

Lyon, territoire pilote des navettes autonomes

Lyon, territoire pilote des navettes autonomes
© Pierre Salom ® Aishuu

Navly poursuit son développement à Lyon et ses alentours. Après une première navette électrique autonome à Confluence, l’entreprise a prévu d’en mettre deux autres en service, cette fois-ci au milieu des autres voitures.


L’aventure des navettes Navly a débuté en septembre 2016. Cette première navette électrique sans conducteur a été testée à Confluence, sur un itinéraire réservé. Résultat ? 40 000 voyageurs et 300 délégations du monde entier l’ont essayée.

Fort de ce succès, le Sytral lancera deux nouvelles navettes autonomes électriques dans les villes de Décines et de Meyzieu, la Métropole de Lyon ayant été choisie par l’Europe comme territoire pilote des navettes autonomes.

Les transports du futur sont en marche

Trois objectifs sont visés : améliorer ces nouvelles solutions de déplacement non polluant, compléter l’offre de transport et mieux desservir certains secteurs.

A Décines, la navette circulera entre l’arrêt de tram T3 « Décines Grand Large » et le Groupama Stadium pour un itinéraire de 1,2 km au milieu des autres voitures. Cette expérimentation grandeur nature a pour but d’évaluer, d’ici 2022, le bon déroulement pour améliorer la circulation autonome.

La ville de Meyzieu, elle, accueillera la navette Mia en janvier 2019. Elle sera mise en service sur Meyzieu-Jonage afin de mieux desservir la zone industrielle en proposant un moyen de transport aux salariés des entreprises Mylan, Eiffage, UPS ou encore Chronopost installées dans la zone industrielle. Depuis l’arrêt de tramway T3 « ZI Meyzieu », elle couvrira toute la ZAC des Gaulnes et sera un véhicule parmi les autres.

Maud LAURENT



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !