webleads-tracker

Conseil, Audit, Expertise

Lyon : une expérience inédite et innovante avec We Love Start-Up

Lyon : une expérience inédite et innovante avec We Love Start-Up

Embarquement pour trois jours à bord d’une start-up, à Lyon, du 24 au 26 mars, pour tous avec #WeLoveStartUp ! Une première édition parrainée par Claire Saddy et Bruno Bonnell. Entrepreneurs, startupers en herbe, dirigeants de grandes entreprises, actifs en reconversion, étudiants et curieux de tous âges se donnent rendez-vous à Lyon du 24 au 26 mars prochains pour prendre les rênes d’une start-up, à l’occasion de #WeLoveStartUp.


Un long week-end d’immersion active dans les mécanismes de créativité et les modes de travail agile des start-up, au coeur du quartier high-tech de la Confluence. Pour permettre à chacun d’embarquer sur la planète start-up, les fondateurs d’En mode Up, le premier “vis-ma-vie de start-up” destiné aux collaborateurs d’entreprises, se sont associés à deux écoles aux pédagogies innovantes : l’ESCEN, très investie dans l’écosystème French Tech à San Francisco et qui a conçu un programme grande école mêlant digital, numérique et commerce et la Wild Code School de Lyon, école du numérique pour apprendre le code et se former au métier de développeur web en cinq mois, labellisée grande école du numérique.

Découverte, partage et innovation : et si cette idée était la mienne ?

Le principe est simple : les participants, regroupés en équipes de cinq à sept personnes, se verront confier pendant trois jours la responsabilité d’une start-up de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Mot d’ordre : chamboule-tout ! Objectif : apprendre, partager, co-développer et pitcher. Au démarrage, chaque équipe est briefée par les fondateurs de la start-up. Accompagnée par des étudiants de l’ESCEN et de la Wild Code School, elle dispose ensuite de deux journées pleines pour s’approprier et faire grandir sa jeune pousse, en adoptant la culture start-up : travail en petit groupe, implication personnelle, prise de décision rapide. A l’appui du process, une méthode unique : le CrowdMaking, qui place la liberté d’action au cœur de l’apprentissage. Associée à des interventions et des ateliers pratiques, cette méthode permet aux équipiers de devenir des entrepreneurs, startupers à part entière. Ainsi, sont affichés au programme :

  • Des interventions d’entrepreneurs français à l’étranger tels que Carlos Diaz, serial entrepreneur co-fondateur de The Refiners, aujourd’hui installé à San Francisco, et de Catherine Barba, pionnière du Web, entrepreneuse, Business Angel (Leet chi) et organisatrice d’événements, basée à New York depuis 2015. Des entrepreneurs lyonnais interviendront également tout au long du week-end
  • Des ateliers pratiques : “Je code” et “Je deviens le maître des réseaux sociaux »
  • Une matinée de préparation au pitch
  • Des tables rondes, des open talk sur l’entrepreneuriat, l’intrepreneuriat et les nouvelles façons d’apprendre : les pédagogies innovantes, les nouvelles écoles et les nouveaux jobs de demain.

Pour Guylaine Antonini, co-fondatrice d’En Mode Up, “L’idée de ce weekend est de mettre en avant Lyon et sa région en tant que territoire innovant, riche d’opportunités et de développement pour les start-up, que ce soit au niveau national aussi bien qu’international”. Dix start-ups ont déjà répondu présentes pour participer à l’événement : Inditicket, Le Bon Gustave, PermiGo, MamieAdom, Tikaway, Copark, Fundy, Yurplan, Food and You, Ma clé de 12.

Une battle de pitchs, à l’atterrissage. L’objectif des organisateurs de We Love Start-Up est aussi de casser les codes en permettant à chacun de rencontrer ceux qui bousculent le monde de  l’entreprise ou qui ont l’innovation dans le sang… Et pourquoi pas de se découvrir startuper ?

Les apprentis startupers restitueront le fruit de cette aventure humaine et collective, lors d’un concours de Pitchs, devant un jury de professionnels (entrepreneurs et dirigeants) en clôture du week-end. Objectif : remporter l’un des 3 premiers prix…ou les félicitations du jury.

Plein tarif : 59 € / Early Bird : 49 €



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !