webleads-tracker

Commerce

Marché de la salle de bain : comment tirer son épingle du jeu ?

Marché de la salle de bain : comment tirer son épingle du jeu ?

Le segment de la salle de bain connaît une expansion constante afin de satisfaire les exigences évolutives des consommateurs. Les chiffres démontrent cependant un certain recul. En 2017, les meubles de salle de bain ont généré 0,24 milliard d’euros, soit -1.6 % sur les ventes de l’année précédente. Cela équivaut à 2,5 % du marché du mobilier. De nouvelles stratégies s’imposent pour se démarquer de la concurrence.


Savoir s’imposer sur Internet

Les consommateurs vouent un engouement certain aux achats effectués sur Internet. Le bricolage est pourtant à la traîne puisque le chiffre d’affaires généré est estimé à 6 % du marché. La salle de bain étant un segment du bricolage, il est évident que sa part est également minime. Selon les chiffres communiqués par Unibal, les ventes liées à cette pièce d’eau se limitaient à 1 % du secteur bricolage en 2016. Il est, de ce fait, indispensable pour les acteurs du marché de revoir leur stratégie marketing pour séduire un nombre plus conséquent de cyberacheteurs. Selon la FNAEM, les systèmes de chauffage ont particulièrement été privilégiés en 2017, plaçant le mobilier et autres éléments en retrait.

Oser les nouvelles tendances décoratives

Le catalogue doit régulièrement être ponctué de nouvelles offres. En termes de coloris, le blanc cède volontiers sa place à des tons foncés et vitaminés qui se combinent à l’infini. Les détails comme des poignées en cuir ou des formes moins conventionnelles se démarquent habilement des modèles que l’on retrouve désormais dans la majorité des salles de bain.

Concernant les matériaux, il est important de faire la part belle aux matières naturelles, perçues comme plus écologiques et qui se dotent d’un esthétisme intemporel. Les vasques en pierre ont ainsi le vent en poupe. Le recours au marbre et au bois est également à étudier sérieusement car les consommateurs y sont particulièrement sensibles.

Il est par ailleurs primordial de jouer au maximum sur les effets visuels. Des carrelages qui donnent une illusion de relief et des motifs contemporains disséminés sur les éléments de la salle de bain ont plus de chance de susciter un coup de cœur.

Miser sur la fonctionnalité

Les acheteurs achètent uniquement les sanitaires, mobiliers et accessoires qui s’adaptent aux contraintes architecturales de leurs salles de bain. La question de l’agencement est de ce fait à considérer minutieusement afin de satisfaire ces besoins spécifiques. Des meubles peu profonds optimisent le gain d’espace dans les petites salles de bain. Des plages de pose plus spacieuses facilitent l’utilisation de chaque élément proposé. La combinaison baignoire/douche permet de profiter de deux équipements sanitaires sans pour autant encombrer la pièce.



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !