webleads-tracker

Tourisme, restauration

Martin Scelzo, un rugbyman de l’ASM derrière les fourneaux d’El Gaucho

Martin Scelzo, un rugbyman de l’ASM derrière les fourneaux d’El Gaucho
Martin Scelzo, restaurant El Gaucho

Les clients ne devront pas se sentir intimidés par la carrure imposante de leur hôte. En effet, l’ancien international de rugby, Martin Scelzo, 1m90 pour 130 kg, accueille familles et hommes d’affaires dans son nouveau restaurant de Cournon d’Auvergne pour leur présenter une carte où la viande est à l’honneur. Rencontre avec l’ancien joueur de l’ASM (pilier droit, pointure 50) devenu cuisinier.


Empanadas, Parrillada, Provolobe grillé, autant de spécialités qui fleurent bon l’Argentine… Sait-on par exemple qu’un « asado » est une technique culinaire pour cuire un aliment en l’exposant au feu ou à l’air chaud ? En Argentine, le terme « asado » se réfère non seulement à une grillade mais aussi à l’acte social, à la réunion où l’on mange de la viande. Considéré pratiquement comme le plat national de l’Argentine, l’ « asado » se prépare de façon quasi rituelle, très différemment d’un simple barbecue. Ce plat accompagné de salade, parmi tant d’autres, les clients pourront le déguster au restaurant El Gaucho créé depuis 10 mois par Martin Scelzo.

Martin Scelzo ? Nul doute que ce nom titillera les oreilles des passionnés de rugby car notre homme n’est autre que celui qui a comptabilisé plus de 57 sélections en équipe d’Argentine et 14 sélections en coupe du monde. Né en 1976 à Buenos Aires, Martin Alejandro Scelzo démarre sa carrière en deuxième ligne et évolue au poste de pilier droit lors de son passage au RC Narbonne. Martin Scelzo aura joué en équipe nationale en Argentine puis à Northampton en Angleterre, au RC Narbonne en France avant de passer à l’ASM Clermont pour finir sa carrière au SU Agen. Il fut notamment vainqueur du championnat de France en 2010 avec Clermont-Ferrand.

Je voulais partager la culture culinaire argentine

Lorsque l’heure de la reconversion sonne, Martin Scelzo se tourne naturellement vers la cuisine, sa passion. « J’ai toujours eu envie de faire ça. Je voulais partager la culture culinaire argentine. J’ai une formation de boucher et là je suis en train de valider mon diplôme de cuisinier à la Chambre des métiers de Clermont-Ferrand. » Entre la décision d’ouvrir le restaurant et l’ouverture de l’établissement, un an s’est écoulé. El Gaucho voit le jour. En Argentine, un « Gaucho » est un cavalier qui mène les troupeaux dans les pâturages. La spécialité est donc la viande venue en partie d’Argentine. « Nous avons 5 découpes différentes dont 2 d’Argentine. La carte est vraiment axée sur la viande, même pour les entrées. Notre plat principal est le ris de veau grillé au feu de bois. Mais nous avons aussi des salades et des desserts fait-maison. Tous les vins sont argentins. »

Visite virtuelle (jean-Michel Gueugnot)


Agrandir le plan

Le restaurant El Gaucho fait en sorte que le maximum de ses produits viennent d’Argentine. D’ailleurs, Martin Scelzo se fournit auprès de 2 distributeurs officiels en France, l’un étant situé à Paris et l’autre à Strasbourg. La clientèle du restaurant El Gaucho est variée : « Nous avons une clientèle aussi bien familiale que d’affaires. C’est très diversifié. Il faut dire que nous avons un avantage car, outre la qualité de nos produits qui est largement reconnue, nous sommes le seul restaurant argentin sur l’agglomération clermontoise. Le restaurant El Gaucho peut accueillir jusqu’à 50 couverts et l’équipe comptera bientôt une 5e personne. Je me suis implanté ici à Cournon d’Auvergne car, lors de ma carrière de rugbyman à Clermont-Ferrand, je me suis fait pas mal de copains et mes enfants sont nés ici. Nous nous sentons bien en Auvergne, nous avons été bien accueillis dans la région et nous espérons pouvoir rendre un peu de cet accueil aux clients de notre restaurant. » El Gaucho est ouvert du lundi au samedi midi et les jeudis, vendredis et samedis soir.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !