webleads-tracker

Services et Équipements aux Entreprises

Métropole de Lyon : appel à manifestation d’intérêt “économie circulaire, zéro gaspillage” 2017

Métropole de Lyon : appel à manifestation d’intérêt “économie circulaire, zéro gaspillage” 2017

La Métropole de Lyon lance un appel à manifestation d’intérêt “économie circulaire, zéro gaspillage”. Vous avez jusqu’au 29 septembre 2017 pour faire connaître votre projet et bénéficier d’un accompagnement délivré par la Métropole de Lyon !


La Métropole de Lyon lance un appel à manifestation d’intérêt pour connaitre l’ensemble des projets expérimentant de nouvelles boucles de l’économie circulaire, de nouveaux modèles économiques plus sobres en ressources et moins producteurs de déchets développés sur le territoire du Grand Lyon dans les 3 ans à venir.

À l’issue de cet appel et au regard de l’intérêt porté par la Métropole de Lyon les projets sélectionnés pourront bénéficier d’un accompagnement comprenant un soutien financier, une mise à disposition de données, de matières et de locaux.

La Métropole de Lyon s’engage à vos côtés pour l’économie circulaire et le zéro gaspillage

Labellisée “Territoire zéro déchet, zéro gaspillage” (ZDZG) en novembre 2015, la Métropole de Lyon a voté en avril dernier plusieurs orientations stratégiques en faveur d’une économie circulaire, zéro gaspillage.

Avec une enveloppe de 80 000 euros, la Métropole de Lyon s’engage à faciliter la création de solutions “économie circulaire, zéro gaspillage” renforçant la dynamique déjà initiée sur le territoire du Grand Lyon.

Au moyen de cet appel à manifestation d’intérêt “économie circulaire, zéro gaspillage” 2017, la Métropole de Lyon souhaite soutenir des structures de l’économie sociale et solidaire qui développent des solutions d’économie circulaire pour des raisons sociales ou environnementales. Mais également accompagner des structures de l’économie “classique” qui développent des solutions d’économie circulaire pour des raisons économiques et/ou environnementales.

 

Quels sont les projets ciblés par l’appel ?

Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), l’économie circulaire peut se définir comme un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien-être des individus.

Il s’agit de réduire les pertes et gaspillages à toutes les échelles, de faire plus et mieux avec moins. Plus précisément, la Métropole de Lyon souhaite accompagner des projets expérimentaux qui s’articulent principalement autour des deux axes suivants :

  • Environnemental : le projet doit permettre d’éviter la production de déchets ou détourner des déchets de leur destination actuelle pour les orienter vers une boucle plus vertueuse de la gestion des déchets.
  • Economique : le projet doit créer des emplois d’ici 3 ans dans la nouvelle activité qui se développe, ou maintient des emplois existants grâce à la reconversion d’une activité linéaire existante dans une logique d’économie circulaire, ou permet de faire réaliser des économies qu’il s’agisse de gain de pouvoir d’achat pour les ménages ou de gain de compétitivité pour les entreprises (mutualisation, réduction des pertes, meilleure accessibilité à des produits et services, etc.).

Toute personne morale, quel que soit son statut, peut répondre à l’appel à manifestation d’intérêt “économie circulaire, zéro gaspillage” 2017, à condition d’être en capacité de soutenir économiquement et financièrement le projet proposé sur le territoire de la Métropole de Lyon et d’inscrire le(s) projet(s) concerné(s) dans les axes soutenus et définis dans le dossier de candidature.

zdzg

Quels sont les accompagnements envisagés par la Métropole de Lyon ?

La Métropole de Lyon peut accompagner les porteurs de projets par l’attribution d’une subvention de 15 000 euros maximum par projet, par mise à disposition de données publiques et privées, par la mise à disposition de produits ou matières premières secondaires, par la mise en relation avec des bailleurs ou mise à disposition temporaires de locaux ou de fonciers à titre onéreux.

 


 

Attention, vous avez jusqu’ai 29 septembre 2017 à minuit pour déposer votre dossier.

En savoir plus



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !