webleads-tracker

Services aux entreprises

MGB Games à Beaumont : le jeu, un nouvel outil de communication pour les entreprises ?

MGB Games à Beaumont : le jeu, un nouvel outil de communication pour les entreprises ?

Dirigeant de l’entreprise beaumontoise MGB Games, Michel Bouchet est à la fois concepteur et éditeur de jeux et de puzzles. Il propose son savoir-faire aux entreprises et collectivités qui souhaitent diffuser un message par le biais du divertissement. Un outil aussi ludique qu’efficace. Explications.


Diplômé de l’ESC Clermont, Michel Bouchet fait ses premières armes en créant son agence de communication Conjoncture à Chamalières en 1976 avec Jean-Louis Julhe, un ami de promo. En 1997, l’appel du jeu est trop fort et il décide de vendre ses parts à son associé pour créer MGB Games. Les premiers jeux sont Tir et But et Passe et Drop, deux jeux de dés sur le thème du sport. Une fois édités, ils sont présents plusieurs années dans le catalogue Noël d’une grande enseigne d’hypermarché. Au début des années 2000, Michel Bouchet en cède les droits d’exploitation à TF1 Games. Sa carrière lancée, il devient agent d’auteurs et foule les allées des salons internationaux à Nuremberg, New York ou encore Londres afin de proposer des nouveautés aux éditeurs.

« Après deux ans, retour à l’édition avec le Glaive de Vulcain, jeu de société sous licence Vulcania, qui permet aux familles de découvrir le volcanisme. » Ce retour à l’édition de jeux grand public s’accompagne, pour élargir son offre, de prestations destinées aux entreprises et collectivités. Fort du double savoir-faire de Michel Bouchet en communication et jeux, MGB Games leur propose de compléter leurs actions de communication par la réalisation d’opérations de communication par le jeu.

« La communication par le jeu, un outil efficace pour faire passer des messages »

Le jeu est reconnu pour être un excellent moyen de communication. Le joueur est dans une phase d’attention d’autant plus grande qu’il a décidé de jouer. Cette démarche augmente la mémorisation des informations qui lui sont transmises. Cette stratégie de communication par le jeu est adoptée par de plus en plus d’entreprises et collectivités.

MGB Games propose aussi bien des jeux 100 % personnalisés et créés sur-mesure des adaptations de jeux existants. Il s’agit de jeux physiques mais aussi, grâce à un partenariat avec des spécialistes du numérique, des jeux utilisés sur les supports digitaux comme des smartphones, tablettes ou PC.

A noter que le jeu vient aussi sur le terrain des ressources humaines et de la formation grâce aux jeux vidéo utilisés dans les Serious Games. Une grande marque de cosmétiques a réalisé récemment un serious game destiné à détecter les talents. Les joueurs devaient gérer une ligne de produits de A à Z. Les meilleurs candidats étaient invités à Paris pour un entretien de recrutement.

« Le jeu est, en réalité, une formidable vitrine pour l’entreprise et un moyen de promotion original pas forcément excessif puisque je peux enclencher une démarche de communication par le jeu à partir de 4 000 €. »

Parmi ses références, MGB Games compte les Conseils généraux du Puy-de-Dôme, de Haute-Loire et de la Haute-Vienne, les Villes de Clermont-Ferrand, Chamalières, Meaux et Tourcoing, ainsi que le Conseil national des Villes et Villages fleuris.

 

Conception et édition de jeux grand public

Michel Bouchet propose également la création de jeux à destination du grand public comme Dés et Paris ou MasterDés dont le design a fait l’objet d’un dépôt de modèle en Europe et aux États-Unis. Il vend également des licences à l’étranger notamment en Europe du nord, Amérique du nord et Asie.

« Créateur et éditeur de jeux, un métier de joueur ! »

A 62 ans, Michel Bouchet ne manque pas de créativité. Son inspiration, il la doit, comme il le dit si bien, à « l’alchimie de la création ». « Nourrir mon imaginaire, coucher des idées sur le papier, les laisser de côté et  les reprendre plus tard. Parfois même, je contacte un auteur pour lui demander de faire équipe ce qui me permet de faire fleurir de nouvelles idées.»

Lorsqu’on lui demande de dresser le bilan, Michel Bouchet conclut non sans un brin d’humour : « Ce qui me plait beaucoup dans ce métier c’est le facteur risque, car il faut un sacré coup de chance pour sortir un jeu qui connaisse un grand succès. Finalement, créateur et éditeur de jeux, c’est vraiment un métier de joueur ! »

Consulter la news du Journal de l’éco : MGB Games commercialise son Puzzle « Chaîne des Puys » pour soutenir la candidature de la Chaîne des Puys – Faille de la Limagne au patrimoine mondial de l’Unesco



Publi-rédactionnel

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !