webleads-tracker

Tourisme, restauration

Michel Mathé – CAP Tourisme : « L’association est un vecteur de promotion touristique pour l’Auvergne »

Michel Mathé – CAP Tourisme :  « L’association est un vecteur de promotion touristique pour l’Auvergne »
Michel Mathé, président de l’association CAP Tourisme

« Découvrir, faire découvrir et promouvoir les différents lieux et attraits touristiques de l’Auvergne », telle est la vocation de CAP Tourisme. Michel Mathé, son président depuis 2008, revient sur les ambitions de son association.


Fondé en 2004 dans le prolongement du Skal Club Auvergne, le Club Auvergne des Professionnels du Tourisme (CAP Tourisme) réunit 72 professionnels et acteurs de la vie locale. En 2011, l’association et le Club d’affaire, Club avantage service, mutualisent leurs compétences pour « découvrir, faire découvrir et promouvoir les différents lieux et attraits touristiques de l’Auvergne ».

Tous les 1ers mardis du mois, les adhérents de CAP Tourisme se réunissent pour visiter un site touristique, rencontrer un acteur économique, découvrir une activité touristique, débattre d’un thème lié au tourisme ou à l’économie… La convivialité est toujours au rendez-vous lors de ces rencontres festives et gastronomiques.

L’association a par exemple assuré la visite des caves d’Aubière, du Domaine royal de Randan, de l’hippodrome de Vichy, des nouvelles attractions de Vulcania, de la résidence Privilodges à Jaude et de la maison de l’Améthyste. Lors de ses soirées-débats, CAP Tourisme a également mis à l’honneur l’évolution du thermalisme en Auvergne mais aussi l’hôtellerie 5 étoiles en Auvergne.

A sa présidence depuis 2008, Michel Mathé déjà président de Sancy Europe Montagnes, association qui construit le projet « Europe des 28 par ses sommets » (1). A ses côtés, Bernard Teyssier, vice-président, Marie-Jo Mizoule, secrétaire du bureau et Guy Dajoux, trésorier.

« Nous adhérons complétement à la ligne d’Auvergne Nouveau Monde c’est pourquoi nous soutenons fortement cette initiative ainsi que la candidature de la Chaîne des Puys-Faille de Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le secteur industriel et le pôle agroalimentaire constituent de forts atouts pour la région. Au même niveau, il y a le potentiel touristique de l’Auvergne avec la possibilité de faire plusieurs saisons (été/hiver) notamment sur les massifs du Sancy, de développer également le tourisme vert sur les Combrailles, le Livradois et le Cantal. Nous avons une belle carte à jouer ! », confie Michel Mathé, président de CAP Tourisme.

(1) Projet « Europe des 28 par ses sommets » a pour objectif de mettre en relation les acteurs de l’agriculture et du tourisme des moyennes montagnes du Massif Central avec ceux des autres pays d’Europe. www.europe27.eu    



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !