webleads-tracker

Clubs, syndicats, clusters et réseaux

Michèle Debord : l’agricultrice au parcours atypique anime avec passion l’association Dfam 03 (prononcez « Des femmes 03 »)

Michèle Debord : l’agricultrice au parcours atypique anime avec passion l’association Dfam 03 (prononcez « Des femmes 03 »)

Elle se préparait à être professeur d’allemand, elle est devenue agricultrice à la tête d’une exploitation de 140 hectares. Michèle Debord a repris en 1993 la ferme de ses beaux-parents et assure depuis le développement de son élevage de bovins de race charolaise. Cette femme dynamique et pétillante préside aussi l’association Dfam 03 (Développement Féminin Agricole Moderne de l’Allier)


Le grand public a tendance à considérer l’agriculture comme un secteur économique plutôt masculin, Michèle Debord explique que pourtant en France 1 agriculteur sur 4 est en fait une agricultrice ! Cheffes d’exploitations, mais aussi agricultrices à l’initiative d’activités de diversification (agro-tourisme, gîtes ruraux, vente directe à la ferme…), la valeur ajoutée des femmes pèsent lourd dans l’économie agricole. Pourtant ces femmes souffrent souvent d’un certain manque de reconnaissance de leur métier et d’isolement, géographique et social.

Rompre avec l’isolement

Créée en 2009 sous l’impulsion de Michèle Debord, Dfam 03 fédère et anime des groupements agricoles féminins de l’Allier. L’association compte aujourd’hui 300 adhérentes : agricultrices, femmes d’agriculteurs mais aussi néo-rurales. Dfam 03 offre à toutes ces femmes une formidable opportunité de sortir de leur quotidien et leur isolement, d’échanger entre-elles et avec le monde extérieur. Formations, séminaires, voyages d’études en France et à l’étranger, la dynamique association multiplie les actions d’échanges et d’information, tout en créant les conditions de beaux moments de solidarité et de convivialité.

Métier contraignant, vie de famille et vie professionnelle souvent confondues, les femmes du monde agricole ont besoin de se rebooster en parlant d’autre chose que du quotidien. « L’association constitue une soupape de sécurité nécessaire pour beaucoup d’entre-nous, commente Michèle Debord. C’est une question de santé morale pour nous toutes : être bien dans sa tête pour être bien dans ses bottes ! »

Communiquer juste et vrai

La Présidente insiste aussi sur une mission fondamentale de l’association : transmettre la parole du monde agricole à l’extérieur pour une meilleure reconnaissance par l’opinion publique. C’est pourquoi, en plus de ses actions de lien social, Dfam 03 propose des conférences-débats, publie des livres, réalise des clips et des DVD, anime un blog et une page Facebook.

Des projets plein la tête

Audacieuse et passionnée, Michèle Debord s’engage au quotidien, avec son équipe, pour porter son association vers toujours plus de visibilité. Lors du concours « Les Pépites du Nouveau Monde », Dfam 03 a recueilli de nombreux votes du public. Une reconnaissance méritée qui l’incite à poursuivre, voir à multiplier, ses actions. Au programme prochainement, la thématique de « la famille agricole », avec des formations, des conférences et peut-être un livre.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !