webleads-tracker

Auvergne

Puy-de-Dôme | Mise en place du Plan de Continuité d’activité

Puy-de-Dôme  | Mise en place du Plan de Continuité d’activité

Dans le cadre du confinement national effectif depuis mardi dernier à midi, Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, a communiqué la mise en place du Plan de Continuité d’activité du Conseil Départemental à destination des Puydômois.


C’est en effet les mesures locales prises par le Président du Conseil Départemental pour répondre à la situation actuelle du pays. Le stade 3 de la pandémie ayant été déclaré, une cellule de crise sous la responsabilité du Président du Conseil et animée par le Directeur général des Services a été mise en place pour gérer le Plan de Continuité d’activité.

Dans ce contexte sans précédent, le Conseil Départemental précise que l’accueil téléphonique est maintenu au numéro prévu à cet effet afin de garantir la continuité du service public aux usagers. Dans cette même optique, les mesures d’accompagnement social sont maintenues ainsi que le paiement des prestations pour tous les bénéficiaires.

De toute évidence, l’accueil du public sur tous les sites du Département n’est plus assuré à l’exception du Dispensaire Emile-Roux dont l’activité et les situations d’urgence liées à la tuberculose et aux infections sexuellement transmissibles continuent d’être assurées.
Dans cette logique de santé, le GIP TERANA continue d’exercer son activité notamment en termes d’hygiène alimentaire et de santé animale pour répondre aux sollicitations de l’ARS et ainsi respecter les règles d’hygiènes mandatées par le gouvernement.

Le Conseil Départemental précise que dans le cadre de ces mesures de confinement, les différents lieux d’accueil du public du site du Puy-de-Dôme sont fermés au même titre que le Musée de Lezoux ou la maison des espaces naturels de la forêt de la Comté. Par ailleurs, les animations sur les sites naturels sont pour le moment annulés jusqu’au 15 avril.

Le Conseil assure par ailleurs un lien avec les établissements recevant des personnes âgées ou en situation de handicap. En ce qui concerne les établissements relatifs à la protection de l’enfance, Jean-Yves Gouttebel précise que la protection Maternelle et Infantile (PMI) poursuit son accueil téléphonique et assure l’astreinte quotidienne d’une puéricultrice. Le numéro vert national lié au recueil d’informations préoccupantes pour l’enfance en danger reste joignable pour la durée du confinement et les services d’Aide Sociale à l’Enfance poursuivent l’évaluation des informations préoccupantes localement. Leurs services maintiennent en parallèle le contact avec les établissements de protection de l’enfance qui assurent la prise en charge des enfants confiés.

Les réseaux de transports interurbains Transdôme sont maintenus en respectant des mesures sanitaires strictes tandis que les transports scolaires relatifs au Conseil Départemental sont suspendus. Comme l’a imposé le gouvernement, les collèges sont fermés mais 11 établissements du département assurent l’accueil des enfants collégiens des personnels soignants.

Dans un but d’accompagnement des citoyens dans cette période exceptionnelle, la Médiathèque Départementale met à disposition de tous et sans inscription préalable sa médiathèque numérique jusqu’à nouvel ordre. Les canaux habituels de communication aux Puydômois sont assurés, tels que le relais de communiqués de presse à la presse locale, les publications sur les réseaux sociaux ainsi que la mise à jour d’informations sur le site internet du Conseil Départemental.

Le Conseil Départemental assure par ailleurs que les ateliers du budget écologique citoyen prévus sur le territoire puydômois ont été reportés à une date ultérieure.



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !