webleads-tracker

Bien-vivre

Mobilité propre en Ile-de-France : des discours aux actes

Mobilité propre en Ile-de-France : des discours aux actes

Dans le contexte d’une transition énergétique « accélérée » (fin de la vente des véhicules essence et diesel en 2040, interdiction des véhicules diesel dans Paris dès 2025 et des véhicules essence en 2030…), les collectivités locales ont un rôle moteur à jouer non seulement dans la création et le développement des infrastructures nécessaires (stations service GNV et BioGNV, bornes de recharge électrique, aménagements urbains, etc.) mais également dans le domaine de la formation et de la communication.


Face aux enjeux et aux échéances qui se bousculent, il semble en effet que les consommateurs, les usagers, les citoyens et même les élus soient quelque peu perplexes, voire déroutés. C’est pourquoi le Sigeif (Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Electricité en Ile-de-France) a souhaité organiser une journée d’information afin de faire, très concrètement, le point sur le développement de la mobilité propre en Île-de-France.

Pour Jean-Jacques Guillet, Président du Sigeif et maire de Chaville (92) « Chacun, particulier, professionnel, acteur public ou privé est – ou sera- appelé à prendre sa part à la révolution de la transition énergétique. De même que l’on parle de « nouveau mix énergétique », il va falloir inventer un nouveau mix de la mobilité ».

La mobilité électrique gagne du terrain

A ce titre, les retours d’expérience des syndicats tels le SDESM (Syndicat Départemental des Energies de Seine-et-Marne) qui œuvre depuis plusieurs années pour son implantation ou le Sydev (Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Vendée) qui a expérimenté les recharges sur l’éclairage public sont particulièrement intéressants.

Les pouvoirs publics annoncent 3 millions de véhicules électriques d’ici 2030 : le gestionnaire de réseau public de distribution d’électricité ENEDIS, EDF ou l’Association nationale pour le développement de la voiture électrique ont présenté les solutions mises en place dans cette perspective, notamment sur l’aspect particulièrement sensible de l’avitaillement des bornes de recharges.

La filière GNV-BIO GNV progresse

L’ambition du Sigeif est de déployer 10 stations GNV et Bio GNV en Ile-de-France d’ici 3 à 5 ans. L’Association Française du Gaz Naturel Véhicules a présenté cette filière en plein développement et les modèles économiques afférents, avec les témoignages de GRDF et de TAB, opérateur de transport privé ayant fait le choix de la mobilité propre.

 

Quel sera le choix des 37 200 entreprises et 300 000 véhicules de la Fédération nationale des transports Routiers ?

Ile-de-France Mobilités (ex STIF) s’est engagé : 100 % de bus propres à l’horizon 2025-2029. Le remplacement des 9500 véhicules sera progressif. Quelle sera l’option privilégiée par l’autorité organisatrice des transports pour la Région ?

Les défis à relever sont multiples tant sur le plan technique que sur l’évolution des comportements. Tous les acteurs du monde de l’énergie y sont confrontés, et le représentant du groupe Total a présenté la nouvelle stratégie du groupe pour y faire face.

 

Les véhicules roulant à l’hydrogène et aux piles à combustibles sont-ils pour demain ?

L’Afhypac (l’Association Française pour l’Hydrogène et les piles à Combustible) a fait un point sur le développement et les avantages de ce type de véhicules.

« Nous vivons une véritable révolution des comportements et des usages. Il peut sembler difficile aujourd’hui pour les uns ou pour les autres d’établir le business plan idéal des mobilités de demain et de définir, avec certitude, les politiques d’investissement sur les infrastructures et les équipements… Plus que jamais l’expérience des uns doit être mise au service de tous. C’est le but de cette journée d’information. La formation et la communication sont au cœur de la transition énergétique. » a déclaré Jean-Jacques Guillet.

 

A propos de Sigeif 

Le Sigeif est le Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Electricité en Île-de-France. C’est le plus grand syndicat d’énergie de France qui assure une mission de service public pour le contrôle de l’acheminement de l’énergie. Le Sigeif rassemble 185 communes adhérant à la compétence gaz et 64 pour l’électricité en Île-de-France. Depuis 2004, il coordonne un groupement de commandes d’achat de gaz et de services associés pour le compte aujourd’hui de 565 membres, majoritairement des entités publiques.

Plus d’informations sur : http://www.sigeif.fr/

Source : SIGEIF



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !