webleads-tracker

Société

Mobilités | Nouveau calendrier pour le Grand Paris Express

Mobilités | Nouveau calendrier pour le Grand Paris Express

La Société du Grand Paris réactualise le calendrier de mise en service du nouveau métro et présente ses orientations stratégiques pour les prochaines années.


Avec des chantiers engagés sur la totalité des lignes, la Société du Grand Paris est entrée dans une nouvelle phase, où la complexité des chantiers se conjugue avec une forte sensibilité aux nuisances ou aux contraintes qu’ils occasionnent, tandis que les échéances de mise en service ne sont pas encore suffisamment proches pour que les apports du projet soient concrètement perceptibles.

Dans le même temps, les retours d’expérience commencent à produire des résultats tangibles, ce qui conduit à renforcer significativement 3 axes de sa stratégie.

En matière d’environnement, le projet s’est inscrit d’emblée dans une logique de développement durable, qu’il s’agisse de substituer une offre de transport en commun propre à des modes de déplacement aujourd’hui majoritairement polluants, ou de privilégier des solutions durables dans le processus de réalisation. La Société du Grand Paris souhaite renforcer encore cette ambition, en s’appuyant sur l’innovation et l’exemplarité.

De la même façon le projet intègre une dimension urbaine et sociale forte, au travers du désenclavement et des opportunités de développement offertes par le nouveau réseau de transport.

La Société du Grand Paris a la volonté d’accélérer en favorisant, autour des quartiers de gare, un développement urbain s’inscrivant dans les objectifs des territoires, et en renforçant son action en faveur de l’emploi et de l’insertion dans la réalisation de ses chantiers.

En matière de performance économique enfin, la Société du Grand Paris va ajuster son organisation et ses méthodes pour renforcer la maîtrise des coûts dans une phase nouvelle du projet où l’intégralité des contrats nécessaires à sa réalisation ayant été conclus, les enjeux résideront dans la qualité du pilotage de leur exécution.

Ainsi, les ajustements de la feuille de route concernent :

  • La mise en service du tronçon Sud de la ligne 15 (Pont de Sèvres – Noisy-Champs), recalée à la fin 2025 ;
  • Les premiers tronçons des lignes 16 (Saint-Denis Pleyel – Clichy – Montfermeil) et 17 (Le Bourget RER – Le Bourget Aéroport), qui seront mis en service dans leur globalité à l’automne 2026.
  • À contrario, la mise en service de certains tronçons pourrait être anticipée :
  • À l’horizon 2026 : le tronçon central de la ligne 18 entre Massy – Palaiseau et Saclay ;
  • À l’horizon 2028 : le dernier tronçon de la ligne 16 (Clichy – Montfermeil – Noisy-Champs) et le deuxième tronçon de la ligne 17 (jusqu’au Parc des Expositions de Villepinte).

 

Les autres plannings de mise en service, notamment ceux des tronçons Ouest et Est de la ligne 15, demeurent inchangés. L’horizon de mise en service de l’intégralité du réseau est maintenu pour 2030, de même que la mise en service de l’ensemble de la ligne 14 à la mi-2024 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris.

 

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !