webleads-tracker

Start-up

MyBus​ ​décroche son ticket pour le CES de Las Vegas

MyBus​ ​décroche son ticket pour le CES de Las Vegas

Incubée par Le Bivouac, la start-up auvergnate MyBus promet de faire couler beaucoup d’encre tant son succès est reconnu… bientôt outre-Atlantique. MyBus sera en effet présente au CES du 9 au 12 janvier 2018 à Las Vegas, le plus grand salon mondial dédié aux nouvelles technologies. Retour sur cette ascension fulgurante au travers d’une interview des deux co-fondateurs, Frédéric Pacotte et Franck​ ​Raynaud.


Pourquoi​ ​avoir​ ​créé​ ​MyBus​ ​?

“Nous ne pouvons plus douter que notre smartphone sera à court/moyen terme notre sésame pour un grand nombre de biens et de services. Les transports n’échappent pas à cette règle. Nous le voyons quotidiennement dans le domaine de l’aérien et du ferroviaire. C’est​ ​encore​ ​très​ ​embryonnaire​ ​dans​ ​le​ ​domaine​ ​des​ ​transports​ ​publics​ ​urbains.

Il existe des solutions abouties technologiquement : NFC, Beacon, Lecteur de QR Code, paiement par SMS. Pourquoi ne peut-on toujours pas voyager dans les transports publics avec son smartphone dans la plupart des villes françaises, qu’il s’agisse du Puy-en-Velay ou même Lyon ou Paris. C’est à la fois une question d’investissement initial et d’interopérabilité des​ ​systèmes​ ​de​ ​billettique.”

 

Rappelez-nous​ ​la​ ​position​ ​de​ ​MyBus​ ​sur​ ​le​ ​marché​ ​des​ ​transports​ ​en​ ​commun​ ​?

“MyBus est une application mobile qui facilite l’usage des transports en commun en proposant les fonctionnalités suivantes : ​m-Ticketing​, guide horaire, calcul d’itinéraire et temps réel. Gratuite et simple d’utilisation, MyBus se démarque depuis fin 2016 grâce à l’exploitation de la technologie QR Code qui permet le compostage des titres de transport 100%​ ​depuis​ ​son​ ​mobile.”

 

Pourquoi​ ​MyBus​ ​est​ ​innovant​ ​?

“MyBus va disrupter le marché des smart cities mobility app. Pourquoi ? Parce que nous sommes le 1er acteur à inverser entièrement la technologie du m-ticketing : zéro matériel dans les véhicules, donc pas d’investissement initial lourd. Nous avons juste besoin de coller des QR Code sur les véhicules. Un QR Code, ça ne tombe pas en panne, la batterie d’un QR Code ne se décharge pas parce qu’il n’en a pas. Cela signifie qu’il n’y a pas non plus de budget​ ​de​ ​maintenance. MyBus est une solution qui plaît énormément aux opérateurs de transport car la solution est​ ​gratuite​ ​et​ ​très​ ​rapide​ ​à​ ​mettre​ ​en​ ​œuvre.”

 

Où​ ​en​ ​êtes-vous​ ​dans​ ​votre​ ​déploiement​ ​?

“Notre application MyBus regroupe à la fois la partie guide horaire (information voyageur) et la partie m-ticket. Notre application est déployée dans une cinquantaine de villes en France. Nous avons signé nos 1ers contrats cet été, 7 aujourd’hui, 10 d’ici la fin de l’année. Notre modèle économique repose sur un commissionnement sur les ventes de titres de transports. Nous nous positionnons comme un dépositaire (donc pas de surcoût direct ou indirect pour les​ ​usagers).​ ​Notre​ ​objectif​ ​est​ ​d’être​ ​le​ ​1er​ ​acteur​ ​indépendant​ ​du​ ​m-Ticketing​ ​en​ ​France.”

 

Vous​ ​envisagez​ ​de​ ​déployer​ ​MyBus​ ​à​ ​l’étranger​ ​?

“Le savoir-faire français en matière de transports publics est internationalement connu. Même si notre aventure startup commence tout juste, nous sommes convaincus que nous devons d’ores et déjà penser à notre internationalisation. Le marché va vite et il ne va pas nous attendre. Nous sommes donc présents aujourd’hui à Montréal pour la 2e fois parce que nous pensons qu’il s’agit d’une formidable porte d’entrée vers le marché nord américain. Nous recherchons donc des réseaux de transport, même d’agglomérations de taille intermédiaire,​ ​pour​ ​faire​ ​de​ ​1ères ​expérimentations.”

 

Pourquoi​ ​MyBus​ ​est​ ​récompensé​e ​aux​ ​Innovation​ ​Awards​ ​2018​ ​?

“Nous avons rencontré plusieurs milliers d’utilisateurs de transports urbains ces derniers mois.​ ​Qu’ont​ ​en​ ​commun​ ​ces​ ​usagers​ ​? Ils ne savent souvent pas où et comment acheter facilement leurs titres de transport (tickets​ ​ou​ ​abonnements). Ils aimeraient pouvoir savoir où se trouvent leurs amis dans les transports pour les rejoindre​ ​dans​ ​le​ ​bon​ ​véhicule.

Nous​ ​lançons​ ​donc​ ​2​ ​fonctionnalités​ ​inédites​​ ​:

  • Paiement à l’usage : l’usager prend les transports autant qu’il le souhaite et en fin de mois, il​ ​est​ ​facturé​ ​de​ ​la​ ​solution​ ​la​ ​plus​ ​intéressante​ ​pour​ ​lui.
  • Informations en temps réel : tout le potentiel de la communauté des utilisateurs MyBus au service​ ​de​ ​l’information​ ​voyageurs.

Ces​ ​2​ ​fonctions​ ​inédites​ ​sont​ ​les​ ​raisons​ ​pour​ ​lesquelles​ ​nous​ ​sommes​ ​“Honoree”​ ​à​ ​ces Innovation​ ​Awards.”



Communiqué de presse

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !