webleads-tracker

Information économique locale

Tourisme, restauration

Nattitude, des hébergements touristiques éco-responsables en Auvergne

Nattitude, des hébergements touristiques éco-responsables en Auvergne
Michèle Pourcher, développement CRDTA

Ni label ni marque déposée, Nattitude sélectionne le meilleur de l’hébergement touristique auvergnat autour de valeurs identitaires partagées : naturalité, ressourcement et bien-être. Nattitude est la contraction de Nature et attitude. Tout tient en ces 2 mots.


Des hébergements atypiques

De plus en plus nombreux sont les vacanciers qui cherchent à louer dans des hébergements hors du commun, des environnements atypiques pour un dépaysement total. Nattitude s’adresse prioritairement à cette clientèle exigeante, cherchant tout à la fois l’insolite et le confort, et soucieuse de partager des valeurs d’authenticité, d’éco-responsabilité, de loisirs éducatifs ou culturels. Finie la mode du farniente, pas question de jouer la crevette sur une plage et en Auvergne ça nous arrange bien car la nature est là partout, parfois sauvage, toujours paisible. Pour ces nouveaux touristes du XXIe siècle, vacances est synonyme de bien-être, d’immersion dans la nature, de rencontres, de partage et d’épanouissement personnel. Nattitude est fait pour eux. Il s’agit de qualifier une offre qui se démarque, en parfaite adéquation avec ces nouvelles tendances.

Des ambiances, des couleurs

Tous les types d’hébergements peuvent prétendre être reconnus « Nattitude » : hôtels, gites, chambres d’hôtes, villages vacances, campings. Très différents les uns des autres, leur dénominateur commun est pourtant immédiatement perceptible quand on les visite. Il s’en dégage une atmosphère propice au repos et au lâcher prise. Cela se traduit par des ambiances soignées, des décorations originales, des espaces cosy, des harmonies de couleurs et de matériaux bien choisis. C’est aussi une façon de vivre que les hôtes et hôtesses ont plaisir à partager avec leurs clients : une qualité d’accueil, une approche écologique, des activités de bien-être et de loisirs, des bonnes tables composées de produits locaux saisonniers, les petits déjeuners privilégiant le « fait-maison » et la découverte de produits du terroir.

C’est ainsi que Nattitude est en mesure de proposer près de 150 hébergements atypiques qui représentent un levier fort pour renforcer l’image de l’Auvergne.

Qui sont les « Nattitudes » d’Auvergne ?

Au total, l’Auvergne dispose d’une capacité de 7 369 lits soit 612 lits en chambres d’hôtes, 642 lits en gîtes, 1 273 lits hôteliers, 4 212 lits en camping et 630 en villages vacances.

En attendant de vous les faire découvrir, le Journal de l’éco est allé chercher la liste des hébergements Nattitude auprès du CRDTA qui pilote leur référencement. Au nombre de 143 actuellement, ces établissements sont répertoriés dans une brochure bilingue français/anglais qui présente à la fois la démarche et les hébergements Nattitude et permet de promouvoir le réseau auprès des clientèles françaises et étrangères

Les critères à remplir pour entrer en « Nattitude »

Les critères d’accès s’articulent dans une charte en 6 points :

  • La qualité du lieu : une implantation au cœur d’un site privilégié, dans un espace naturel remarquable, dans un bâtiment atypique ou un centre historique est donc le premier critère ;
  • la qualité architecturale et décorative : l’originalité, la qualité des ambiances soignées, le confort douillet, le calme et le charme sont des critères déterminants que l’on soit à la campagne ou à la ville ;
  • Une approche écologique de l’offre touristique dans le choix des matériaux de construction, la gestion des déchets et des énergies ;
  • Des activités de bien-être et des loisirs créatifs autour de la nature et de l’eau ;
  • Une qualité de service en lien avec le territoire : choix des circuits courts, des acteurs locaux, des produits bio ou éco-compatibles ;
  • Un savoir-faire de l’accueillant en termes de communication, relation clients, connaissance de son environnement pour le conseil des clients dans leurs choix de visites ou d’activités.

 Le CRDTA : un accompagnement technique et financier

L’appui du CRDTA (Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne) aux hébergeurs est particulièrement bien structuré : ses techniciens ont pour mission d’accompagner les porteurs de projet de création ou de rénovation d’hébergements, d’organiser des journées techniques d’information, des eductours, des stages de formation pour accroître la professionnalisation des acteurs du tourisme.

Un autre volet de l’appui du CRDTA concerne les relations presse, l’animation sur les réseaux sociaux, la mise en avant des hébergements sur Internet et la présence dans des salons professionnels. En investissement pour la région, la présence dans la presse nationale est conséquente : 2 millions d’euros en 2013 d’achat d’espaces, de participation à des campagnes de promotion et de présence sur les salons (18 salons en 2013).

Un programme que l’on nous envie à l’étranger : le CRDTA exporte son savoir-faire en Europe et au Brésil auprès des acteurs du tourisme demandeurs d’un épaulement dans la construction de leur propre démarche ; cela contribuant aussi au rayonnement de l’Auvergne touristique.



Un article de Chantal Moulin

À lire aussi

Si vous avez aimé ce site,
partagez le !