webleads-tracker

Société

Nature | Zoom sur l’entretien des arbres de Paris

Nature | Zoom sur l’entretien des arbres de Paris

Le service de l’arbre et des bois, au sein de la Direction des espaces verts et de l’environnement de la Ville de Paris, assure l’entretien et la surveillance de plus de 500 000 arbres. Les contraintes spécifiques du milieu urbain exigent une attention pour chaque arbre et si un arbre doit être abattu, ce n’est jamais sans raison, ni sans avoir donné lieu à une « expertise ».


100 000 arbres en alignement dans les rues, 48 000 dans les jardins, 33 000 dans les cimetières intra et extra-muros, 9 200 dans les écoles et les crèches, 6 500 sur les talus du boulevard périphérique, 5 000 dans les établissements sportifs et 300 000 dans les bois de Boulogne et de Vincennes. Autant d’arbres dont l’état sanitaire est surveillé de très près par les agents du service de l’arbre et des bois.

Experts dans ce domaine, les agents sylvicoles assurent cette surveillance pour la sécurité des Parisiens et l’entretien de ce patrimoine. Si un arbre doit être abattu, ce n’est jamais sans raison ni expertise menées par ces professionnels : il s’agit de prévenir le risque d’accidents, les conséquences de la chute de tout ou partie d’un arbre en ville pouvant être dramatique.

Le service de l’arbre et des bois élabore, propose et met en œuvre la politique de l’arbre à Paris dans une perspective de développement durable. Il gère et entretient le patrimoine arboré de la capitale dont les bois de Boulogne et Vincennes. Toute l’année, près de 200 arboristes et une trentaine de diagnosticiens, experts sylvicoles et ingénieurs forestiers s’assurent du bon développement des arbres de la capitale et procèdent aux travaux sylvicoles et au renouvellement de ce patrimoine vivant.

Sol très minéral, sous-sol encombré par les réseaux gênant ses racines, manque d’eau, forte réverbération, événements météorologiques exceptionnels (coups de vent, canicule…) et aussi accidents de circulation : l’arbre est soumis à des conditions de vie difficiles.

La gestion des arbres parisiens repose sur une base de données, une cartographie et une application mobile pour un suivi au plus près des arbres sur le terrain. L’Observatoire national de l’innovation publique a remis à la Ville de Paris le Territoria d’Or en 2014 pour son suivi des arbres parisiens au moyen de tablettes tactiles.

Par ailleurs, un contrôle visuel est réalisé lors de chaque intervention d’entretien et à l’occasion des campagnes annuelles de surveillance phytosanitaires. En complément, des expertises sont pratiquées à l’aide d’outils de détection des défauts internes du bois.

L’objectif de la surveillance est de détecter les arbres morts, dépérissant et dangereux et diagnostiquer, le cas échéant, un abattage.

 



Un article de la rédaction du Journal de l’éco

Si vous avez aimé cet article,
partagez le !