webleads-tracker

News

Alain Mérieux transmet la Présidence de la Fondation pour l’université de Lyon à Bernard Bigot

Par Marie Cartigny | Le 09/12/2015 à 12:04

Lors du Conseil d’Administration de la Fondation pour l’Université de Lyon qui s’est tenu ce jour, après 3 ans et demi de mandat, et conformément au calendrier annoncé lors de sa nomination en juillet 2012, Alain Mérieux a quitté la présidence de la Fondation pour la transmettre à Bernard Bigot.Au cours de ce Conseil d’Administration, Alexandre Moulin a également été nommé Directeur général de la Fondation, succédant ainsi à Bernard Sinou.


La Fondation pour l’Université de Lyon a pour mission, en liaison avec le monde socio-économique, de contribuer au rayonnement de l’Université de Lyon et de son territoire, particulièrement à l’international. Cette Fondation est unique en France car elle est dédiée à l’action sur le terrain et pas seulement, comme nombre de fondations universitaires, à la collecte de fonds et au financement de projets. Elle allie la réflexion stratégique à l’ingénierie et à la mise en œuvre opérationnelle de projets.
Depuis 3 ans, la Fondation a accompagné la transformation du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) en Communauté d’Universités et d’Établissements (COMUE) et soutenu l’action de son président, Khaled Bouabdallah. Elle a en particulier mis en place un Comité d’Orientation Stratégique commun à la Fondation et à l’Université de Lyon, réunissant des personnalités extérieures de haut niveau (telles René Ricol, Nicolas Baverez, Ronan Stefan,…), un Comité qu’Alain Mérieux continuera de présider.
La Fondation s’est progressivement imposée comme un partenaire de référence sur le territoire Lyon – Saint Étienne avec de nombreuses réalisations à son actif, parmi lesquelles :

un programme de soutien à l’entrepreneuriat étudiant, Beelys, très fortement connecté sur l’écosystème local. Ce programme transversal qui associe des enseignants des divers établissements de l’Université de Lyon est unique par son ampleur, concentrant plus de la moitié des formations de ce type en France. Il a un effet direct sur le développement économique du territoire grâce à de nombreuses créations d’entreprises et transferts de technologies.

de nouvelles Formations Innovantes en lien avec des pôles de compétitivité (Open Digital Lab, Logistique Urbaine, Plastronique 3D). Il s’agit de formations répondant à des enjeux concrets exprimés par le terrain via les pôles et se situant au carrefour de différentes disciplines.

un dispositif d’accueil des chercheurs étrangers, l’Espace Ulys, en relation avec les services des collectivités concernés. Ce nouveau dispositif au service de l’attractivité internationale du site Lyon Saint Étienne a accueilli plus de 700 chercheurs depuis sa création il y a 2 ans.

deux programmes d’accélération à destination des projets innovants à fort potentiels :
Lyon Start Up, lancé en 2014, qui accompagne 200 personnes annuellement pour passer de l’idée au projet, et Big Booster, premier programme international et non lucratif d’accélération de start-ups, en partenariat avec Boston.

– en projet, la mise en place début 2016, sur fonds propres, d’une plate-forme de financement participatif (crowdfunding) dédiée aux projets des enseignants, chercheurs et étudiants de l’Université de Lyon.

En savoir plus : http://www.fondation-pour-universite-lyon.org/

index



Une News de Marie Cartigny


Si vous avez aimé cet article,
partagez le !