webleads-tracker

News

Bilan de la saison touristique d'hiver 2015 : une saison satisfaisante et en progression

Par Marie Cartigny | Le 20/03/2015 à 10:16

Le taux de satisfaction des professionnels est de 54% pour l’ensemble de l’Auvergne et atteint 75% sur les périmètres à neige. Les stations auvergnates ont profité d’un enneigement certes tardif mais de qualité, associé à de bonnes conditions météo pendant les vacances d’hiver.


Plus d’un professionnel sur deux satisfait de la saison

Le premier facteur de succès pour les prestataires satisfaits est la fidélisation de la clientèle, devant la météo ou les vacances scolaires. Pour les mécontents de la saison, la crise économique est le principal facteur d’insatisfaction.

Pour les professionnels des stations, la période des vacances d’hiver est de loin la plus satisfaisante. Les deux dernières semaines de février (interzones) affichent les meilleurs taux de remplissage (jusqu’à 92% dans le Sancy).

En dehors des stations, l’ensemble de la saison hivernale est satisfaisante et plus particulièrement la période inter-vacances scolaires. Les chambres d’hôtes se démarquent en étant plus satisfaites des vacances de Noël.

1/5ème du chiffre d’affaires annuel du tourisme réalisé l’hiver

Un quart des professionnels déclare que leur activité hivernale progresse, particulièrement les villages vacances et les meublés. Ils sont même un tiers, sur les périmètres à neige, à enregistrer un chiffre d’affaires en hausse.

Avec une saison d’hiver qui représente 20% de leur chiffre d’affaires annuel, les professionnels auvergnats entament 2015 plus sereinement que 2014.

Pour les acteurs des stations, l’hiver représente 28% du chiffre d’affaires annuel. Ils désignent cette saison comme la meilleure des cinq dernières. Les excellentes conditions d’enneigement font de la saison 2014-2015 un excellent cru.

L’impact d’une meilleure fréquentation touristique se fait aussi sentir dans les commerces, boulangeries, supérettes, services… La part de la clientèle touristique dans leur activité atteint 17% cet hiver, contre 12% en 2014. Selon eux, le panier moyen des touristes est plus stable que celui des locaux.

Une clientèle majoritairement française

La clientèle étrangère est peu présente dans les stations (4%) et représente 14% de la clientèle des professionnels hors stations. Les clients étrangers les plus présents sont originaires de Belgique, du Royaume- Uni, d’Allemagne et des Pays-Bas. D’après les témoignages, le marché belge est nettement en progression.

La clientèle française se compose principalement de franciliens et d’une clientèle de proximité (Auvergne, Rhône-Alpes, Centre), mais aussi de bretons.

A la recherche du meilleur rapport qualité-prix

Les clients attendent de la moyenne montagne une destination moins chère, moins contraignante et plus accessible. Face à la crise, le tarif devient une préoccupation plus importante, notamment pour la clientèle des hôtels qui dépensent de moins en moins tout en priorisant les promotions. De plus, la clientèle touristique réserve toujours davantage en dernière minute et par internet en direct sur le site du prestataire ou via un intermédiaire.

En Auvergne les réservations en ligne de dernière minute (J-7) concernent un quart des séjours d’hiver et jusqu’à plus d’un tiers des séjours hors vacances scolaires. Les vacances de Noël sont moins concernées par la dernière minute avec une majorité des séjours réservés 1 à 3 mois avant. Les vacances d’hiver sont encore plus anticipées, jusqu’à 6 mois avant.

Les professionnels auvergnats optimistes pour le printemps

Les prévisions de fréquentation touristique pour le printemps sur l’ensemble de l’Auvergne sont plus optimistes que l’année dernière à la même période. 42% des professionnels du tourisme auvergnats sont satisfaits de l’état actuel des réservations, contre 35% en 2014. Cette proportion atteint 60% pour les hébergements collectifs, les villages vacances ainsi que les sites de visite et les prestataires de loisirs.

Ce taux de confiance n’est que de 33% pour les professionnels des stations en raison des vacances de printemps tardives. Pour cette ultime période de la saison hivernale, le niveau d’enneigement sera donc décisif dans le processus de réservation des touristes.

28% des acteurs du tourisme auvergnat attendent un chiffre d’affaires en hausse pour le printemps 2015 par rapport à la saison 2014.

Site internet : http://www.auvergne-nouveau-monde.fr/

 

 



Une News de Marie Cartigny


Si vous avez aimé cet article,
partagez le !